De l’autre côté du rêve / Cat Sidhe – fish

Cet article est le premier d’une adaptation des défis #Writober de Nanochimères et #Obsynktober d’Obsydienn.
Plongez dans mes univers sur des thèmes imposés tout en redécouvrant le talent d’une incroyable illustratrice !

[Illustration à venir]

La douceur des odeurs de la montagne la surprit lorsqu’elle s’éveilla dans ce nouvel univers.

Les rayons de soleil balayaient ses cheveux d’ébène et caressaient sa peau comme ils ne l’avaient plus fait depuis bien longtemps.

Elyona lui sourit doucement, consciente que la sorcière n’avait plus repris forme humaine depuis des années.

“Quel est donc ce monde où tu m’as conduite, Fée ?
– Celui que j’ai bâti pour toi, il aura le nom que tu voudras bien lui donner.”

De ses yeux d’un bleu électrique, elle contemplait l’univers qui s’offrait à elle, l’univers qu’on lui offrait de toute pièce.

Elle peinait encore à y croire.

Hier encore, elle errait sur Terre, sous l’apparence d’un chat des ténèbres, les “Cat Sidhe” comme les simples mortels les surnommaient parfois, tentant d’échapper à la nouvelle chasse expurgatoire qui avait été lancée à l’encontre de sa communauté par des Zoms, ces créatures démoniaques n’existant que pour asservir les autres, principalement les femmes.

Aujourd’hui, elle arpentait un monde nouveau, un monde utopique, le monde dont elle avait toujours rêvé.

“Amarôl.
– Le monde du rêve… C’est on ne peut plus exact.
Soit, ce monde sera désormais connu sous ce nom.
Pour officialiser tout ceci, je te propose de partager ensemble le premier repas qu’il aura porté.
– J’espère que tu aimes le poisson.”

Elle ne laissa pas à l’archange le temps de répondre et reprit son apparence féline avant de fondre sur la rivière et les poissons qu’il lui faudrait.

Puis de sa magie invoqua de quoi passer d’un repas trop frugal à un déjeuner plus formel.

“Ici, nous pourrons vivre en paix.
Les sorcières ne l’oublieront pas, Elyona, nous serons à tes côtés chaque fois que tu auras besoin de nous.
La sororité est notre seule loi et je te considérerai comme ma sœur jusqu’à mon dernier souffle.
– Jusqu’à ce que l’Astria décide de notre fin !”

Elles trinquèrent ainsi à ce monde d’espoir, celui de l’autre côté du rêve, loin du cauchemar des Zoms et d’une Terre désolée.


Pensez à suivre Nanochimères : https://twitter.com/nanochimeres

Soutenez Obsydienn partout sur la toile : https://linktr.ee/obsydienn

Les personnages, mondes et créatures originales citées dans ce texte sont des références aux Aventuriers d’Orkradour et ma propriété exclusive.

Si vous souhaitez partager mon travail, merci de toujours me citer et ajouter le lien vers mon contenu original.
Vous pouvez créer des univers à partir des miens, sous réserve de toujours respecter les valeurs que je défends.
Vous pouvez m’adresser un message pour me présenter vos fictions et que je les liste comme approuvées par mes soins 😉

Toute diffusion hors d’un cadre légal sera poursuivie en contrefaçon; les frais de diffusion seront automatiquement fixé à 50 euros par contenu contrefait et par jour de diffusion.

Contribuez à bâtir la légende, partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Reçois GRATUITEMENT mon guide "Storytelling Express"

%d blogueurs aiment cette page :