Les “Pucelles Précieuses”, retour sur une collaboration qui vire au cauchemar.

Les “Pucelles Précieuses”, retour sur une collaboration qui vire au cauchemar.

Il était une fois moi, recevant un message comme j’en reçois 3 par mois et décidant d’y donner suite.
Grand mal m’en avait pris, comme vous allez le découvrir !

Avant propos : avant de vous raconter cette histoire de collaboration qui vire au cauchemar, je vous rappelle que le prologue de l’histoire est disponible par ici (pour comprendre le pourquoi de ce récit) et que, en dehors d’Obsydienn et moi-même, l’identité des protagonistes est préservée.
Nous avons toujours besoin de vos soutiens par le partage de ces publications et par des dons ou des achats de goodies pour que nous puissions nous relever de l’urgence sociale dans laquelle nous demeurons toujours.


Pour faciliter le suivi et la compréhension de tout ce qui va suivre, je vais conserver l’ordre chronologique et vous indiquer les dates ce qui vous évitera de devoir deviner à partir des dates sur les screenshots de quand date tel ou tel élément.
Autre précision : les screenshots n’ont pas nécessairement la même tête au long du récit; cela s’explique par le fait que la conversation principale étant longue de 61k messages, j’ai du utiliser l’export de données FaceBook et la mise en page y est différente.

L’ensemble sera commenté pour apporter des critiques et compléments d’information, utiles aussi aux débutant.e.s qui passeraient par là et se demanderaient comment réagir.
Sont dans une couleur différentes les commentaires d’Obsydienn.


Pour débuter cette aventure, sautons dans une machine à remonter le temps et retournons en…

24 Décembre 2017

Nous sommes précisément la veille de Noël et je reçois le message suivant :

J’avais été prévenue par la personne mentionnée dans le message qu’un auteur cherchait quelqu’un pour créer un site internet autour de ses travaux mais ne trouvait pas d’aide car il est autiste Asperger (avec la stigmatisation que cela peut faire vivre) et dispose de peu de moyens.

Etant moi-même neuro-atypique et ayant l’habitude de travailler avec un public “à risques” (très souvent des mères célibataires qui débutent une carrière indépendante, j’avais accepté qu’il lui donne le nom de mon entreprise (car c’est bien à mon entreprise que la personne écrit et pas à moi à titre personnel à ce moment là) pour que nous puissions discuter de son projet.

Par la suite nous convenons d’un rendez-vous skype le mardi 26 à 14h pour que j’ai une vision plus détaillée de ce qui est attendu en terme de site internet.
Spoiler alert : on n’est pas du tout sur “un petit site internet”.

4 Janvier 2018

Le 4 janvier j’ai un retour pour me dire que je ne suis pas oubliée, qu’il y a un rdv par rapport à toute la finance liée à l’activité d’auteur mais que j’aurais un plan du thème (un schéma pour poser la maquette graphique) à la fin du mois ou au début du mois prochain.

Je confirme donc que je considère que nous attaquerons réellement en février et que je prépare un devis en ce sens.
On me répond qu’a priori ça fonctionne directement par facture et non pas par devis.
Je note l’ensemble et me prépare donc à faire un devis par précaution et une facture pour l’installation, le paramétrage et la maintenance d’un blog WordPress avancé pour héberger la communication autour de son livre mais aussi embarquer des contenus vidéos déjà exploitées sur YouTube, comme nous l’avions évoqué sur Skype.
Et je m’attends à un retour sous 4 semaines environ.

[Commentaire : FAITES DES RECHERCHES A PARTIR DES INFOS QUE VOUS AVEZ !
A ce moment là, si j’avais fait des recherches, j’aurais vu que la personne gérait déjà un blog et j’aurais questionné sa démarche; j’aurais au moins eu le réflexe d’interroger le fait qu’il ne se serve pas du blog déjà existant, ce qui peut être un énorme avantage en termes de public déjà présent, référencement déjà posé, etc.
Et en toute transparence, ça m’aurait permis de découvrir des propos problématiques qui m’auraient fait abandonner le projet directement pour ne pas risquer d’être mis.e en danger au cours de la collaboration qui s’annonçait.]

6 Janvier 2018

Et finalement je reçois un message, 2 jours après seulement pour me demander si je pourrais intégrer au site, un wiki (encyclopédie sur son propre univers du coup, avec génération progressive au fur et à mesure de ses notes).

Je lui confirme que c’est envisageable et on convient de se recontacter le 16 janvier via Skype.

16 Janvier 2018
Rendez-vous non honoré.

Ce rdv n’aura pas lieu, j’ai en revanche un message m’invitant à la discussion le lendemain sauf qu’à ce moment là, je suis en plein déménagement, on repousse donc jusqu’au dimanche suivant, soit le 21 janvier, non sans me donner quelques infos au passage.

On part donc sur un rdv dimanche et une prise d’information de ma part entre temps.

[Commentaire : je vous ai parlé de la nécessité de faire des recherches ?
Oui ?
Ben je vous le redis, là, même motif, savoir ce que la personne connaît déjà / sait déjà faire ou pas, ça évite de faire des recherches qui ne collent pas, d’oublier d’exploiter ce que la personne sait déjà faire -dommage puisque on explique mieux- et puis ça aurait évité qu’on me prenne pour un.e con.ne.]

21 Janvier 2018
Rendez-vous non honoré.

22 Janvier 2018

[Commentaire : à ce stade, de nombreuxses pros vous diraient que deux fois d’affilée = le rendez-vous devient payant.!
CES GENS ONT RAISON !
D’autant plus quand on est neuroA et que le vocal est une plaie, c’est une double peine que d’avoir bloqué du temps et avoir dépensé une énergie énorme pour rien.
Facturez vos rdv s’ils ne sont pas annulés 48h auparavant et quand ils sont tenus déduisez-les des prestations qui suivent / comptez-les en acompte.
C’est une excellente manière de qualifier ses prospects.]

Je reçois un nouveau message à son retour de rdv avec un schéma simpliste des besoins pour son site et…

[Commentaire : non je ne relèverai pas le mot geek, je souligne juste qu’ici on glisse doucement de “j’ai besoin d’un blog amélioré” à “j’ai besoin d’un site internet hyper custom avec des fonctionnalités vraiment variés, du transmédia, etc”.
Ce n’est pas une critique mais un constat qui se retrouve auprès de nombreuses personnes et qu’on appelle souvent le “symptôme de la.e client.e qui ne peut rien donc veut tout”, à une époque on en parlait en cours d’informatique de gestion et il est nécessaire d’identifier rapidement ce genre d’attitude pour bien accompagner les gens, c’est à dire vraiment booker une aprem et conduire un audit des besoins.
Et comme j’ai marqué audit, oui c’est payant, surtout que dans 80% des cas, la personne va réaliser qu’elle n’a pas besoin de tout ce qu’elle croit voire qu’elle n’a pas de besoin tout court parce que les gens fantasment énormément sur une existence où le site fait tout et eux peuvent continuer de faire ce qu’ils faisaient déjà, sans penser que non, du coup il faudra y consacrer du temps ou payer une personne à maintenir / publier / référencer, etc, même si les coûts baissent régulièrement.]

Du coup on valide un changement d’approche pour un site entièrement fait maison avec pour but d’intégrer les différentes activités prévues.

Et ensuite on s’attaque à… des questions sur la monétisation sur YouTube.

[Commentaire : définissez un périmètre aux questions que vous acceptez de traiter pour une personne donnée.
Cela n’a l’air de rien et si vous êtes aussi une personne polyvalente, vous allez peut-être trouver contre-intuitif de devoir limiter ce que vous proposez mais 1/ ça vous oblige à déléguer, c’est bon pour vous et vos contacts et 2/ ça évitera que votre comportement en dise plus long sur vous que vous ne le réalisez (vous verrez rapidement pourquoi).]

[Commentaire : si vous n’êtes pas sûr.e de ce que vous devez répondre à une question de fond juridique, abstenez-vous et redirigez la personne vers un tiers compétent; je vous rappelle que vous engagez votre responsabilité si vous n’avez jamais précisé auparavant que des discours de votre part sans titre n’ont aucune valeur, surtout pas celle d’un conseil légal, au mieux valeur de témoignage de votre expérience]

Je vais résumer mon propos en réponse :
– je lui ai expliqué que ça tombait sous la propriété intellectuelle
– j’ai rappelé l’obligation de citer ses sources
– j’ai rappelé qu’au mieux on a le droit à un extrait d’un maximum de 8 secondes
– j’ai rappelé que ça dépend du pays
– j’ai rappelé qu’on doit préciser s’il y a un placement de produit
– j’ai rappelé qu’il existe une dérogation pour certains contenus (quand la fin est critique / pédagogique)
– j’ai rappelé que YouTube démonétise aussi si le sujet est problématique (très subjectif avec YouTube, on est d’accord).

En retour, on m’objecte des exceptions comme Aventure ou le chef otaku avec des musiques de fond et je rappelle donc en complément qu’on peut tout simplement avoir demandé l’autorisation aux ayant-droits.

[Commentaire : je m’exprime parfois très mal, aussi je reprécise que le “après” dans ma réponse ici et une fausse ponctuation qui transparaît très souvent dans ma communication.
Mon intention était de lui indiquer que ce qui déclenchait ensuite un signalement / une démonétisation (ce qui était sa question d’origine) c’était surtout une histoire d’algo, sous-entendu ce ne sont pas les marques qui d’elles-mêmes passent tout en revu mais des systèmes majoritairement automatisés, donc le risque de flag de la contrefaçon de droit d’auteur serait élevé ce qui est parfaitement normal, dommage que YouTube se torche avec la question lors des signalements manuels documentés.]

Je passe sur les nouvelles exceptions citées (qui tombaient sous l’exception du fair-use à des fins pédagogiques / critiques) pour passer directement au fond : en fait la question est de savoir si oui on non on pouvait monétiser une chaine et notamment recevoir des dons et des sponsos.
J’ai donc différencié la question de la monétisation par la pub VS les autres solutions.
J’ai eu une question sur la possible acceptabilité d’une intro de vidéo “Let’s play” et le sujet a bifurqué sur Obsydienn !

Fallait bien que ça arrive tôt ou tard en même temps à ceci près qu’avec le recul des années, je me demande si elle ne va pas découvrir ce qu’elle était censée faire, un peu comme elle a découvert qu’en fait elle aurait été payée une fortune (mince, je vous spoil).

Oui parce que en fait Obsydienn à la base, pour moi, elle était censée faire les illustrations du site (alors imaginez ma tête le jour où elle m’a parlé des emojis qu’elle dessinait, j’étais un poil perdu.e).

[Commentaire : en règle générale, je procède à une maquettisation HTML/CSS pour ensuite faire intervenir des infographistes pour valider l’apparence avec la clientèle et m’atteler au dev de fond.
Mais là je n’ai pas suivi ce processus et peut-être que c’est mieux parce qu’on aurait pu se retrouver à bosser encore plus avec Obsydienn pour des miettes]

[Commentaire : merci de noter que je suis une personne ignoble et d’une extrêmement méchanceté, au point que je pousse le vice à lui donner un exemple de ressources “libres de droits” (je rajoute les guillemets parce que ça n’est pas libre au sens que les gens lui donnent en général) et en prime je configure un bout de serveur au lieu de directement lui faire payer le sien.]

4 Février 2018

Epargnons-nous un peu de small talk pour débuter le mois de février 2018 et arriver directement au moment où je remets les conditions générales d’abonnement (de Schrödinger, les vrai.e.s savent), la facture (de Schrödinger, idem) et l’IBAN de l’entreprise puisque l’intéressé souhaite régler par virement.

[Commentaire : je parle de facture remise à jour parce que la première mentionnait un paiement par CB ou autre moyen.
Le contrat que j’ai remanié est un contrat type d’abonnement.
A ce stade, nous nous sommes accordés sur le fait que disposant de peu de moyen, plutôt que cette personne me règle la totalité de la création de son site en un seul coup, elle me règle un forfait de 100 € / mois de sorte que le seul cas qui me contraindrait à lui demander de payer ce qu’elle doit pour la réalisation du site soit une rupture de ce contrait d’abonnement pour faute de sa part.
Cela lui garantit une protection si je quitte le projet sans grief et lui apporte le confort de ne pas avoir à s’inquiéter de ma rémunération.
Et la seule chose pouvant qualifier la faute de sa part, c’est si jamais la personne adoptait une attitude nuisible à l’égard de ma société, ses membres, ses partenaires ou sa clientèle.
Autant dire qu’a priori, il y avait moyen de payer tranquillement 100 € / mois à vie pour avoir un site internet et un accompagnement (communication, maintenance, etc) à petit prix et que pour une personne qui met constamment en avant son statut d’autiste Asperger mis au pilori par la société, c’était quand même une bonne occasion.
Le contrat d’abonnement mentionne aussi les conditions générales de la société, qu’on a déjà abordées ensemble.
De même qu’il a donc été précisé que 150 € constituent “normalement” la facturation horaire de l’entreprise (et là je réinsiste : de l’entreprise, pas de moi à titre personnel, il ne faut pas oublier que tôt ou tard ça mobilise plus d’une personne et une fois les impôts et taxes prélevées, il reste bien moins que cette somme).
Est-ce qu’on m’a déjà dit que c’était anormal d’avoir proposé ce genre d’accord : totalement.
Mais en tant que perçu.e femme, racisé.e, ex enfant placé.e, je sais aussi que sans ce genre d’accord, il est impossible de se lancer et je ne crois pas que l’entrepreneuriat devrait être un luxe, surtout pour les artistes.
Et jusqu’alors je n’avais jamais eu le moindre problème.
Mon seul conseil avec le recul : la prochaine fois je ferai signer ce contrat d’abonnement en présence d’un notaire ou d’un avocat.]

5 Février 2018

[Commentaire : le retour (de Schrödinger).
Et un red flag que je ne perçois pas : la personne qui relève que ça fait très pro alors qu’elle dialogue quand même avec une entreprise.
Je pense que vous n’auriez pas l’idée de dire à votre boulanger.e que “votre pain est tip top, très pro”.
Je ne l’ai pas perçu parce que pour moi, ça relevait d’une différence fonctionnelle de sa condition.
Ayant moi-même des maladresses de communication en tant que neuroA, il m’aura fallu cette expérience pour me dire que j’aurais du relever voire tenir un petit carnet avec une liste de red flags et dire stop au bout de 3.
Ou une grille de bingo 😀
Plus sérieusement, pensez-y et enrichissez vos listes après chaque nouvelle expérience malheureuse de manière à en avoir de moins en moins.]

Tout a donc été enregistré auprès de la SMART, nous avons donc là un cas d’officialisation de Schrödinger (y’a toute une gamme de goodies en cours de créa, j’en profite pour vous inviter à stalk ici => https://utip.io/julieanimithra/shop et quand la série “X de Schrödinger” sera sortie on vous l’ajoutera en commentaire).

[Commentaire : bon je ne devrais même pas avoir à le préciser mais… red flag.
La personne s’attend à ce que j’ai commencé avant l’officialisation de la collaboration (spoiler: cette personne et la personne qui la représente actuellement m’ont quand même accusé.e d’escroquerie à demi-mot en prétendant que je n’ai pas fait les choses dans l’ordre ni officiellement).
Et du coup, moment auto-flagellation : oui, en bonne neuroA qu’une autre personne neuroA a démarché avec une sémantique plutôt bien choisie, évidemment.
NE FAITES PAS CA.
Avec Obsydienn on s’est tiré.e.s des balles dans le pied pour vous éviter de faire les mêmes conneries, apprenez de nos erreurs.
Pas de paiement = pas de début, surtout avec des précédents niveau red flags.]

Pour la suite je vais vous épargner le small talk, je ne vous délivre qu’un passage parce qu’il est très significatif pour la suite de cette histoire :

[Commentaire : si vous êtes neuroA et qu’une conversation dévie au point que vous lâchiez instinctivement une de vos limites et/ou que la personne en face tente de vous diag.
RED FLAG
Et celui-ci est universel, idem milieu salarial, famille, cercle d’ami.e.s, etc.
N’oubliez pas qu’il n’est pas rare qu’on exprime inconsciemment ce que notre interlocuteurice nous fait ressentir.]

Ensuite on va parler de comment j’ai rencontré mon conjoint, du coup de Magic et…

Oui, il était bien en train de se passer ce que vous croyez qu’il se passe.

[Commentaire : là c’est le moment où je réalise que lorsque je vous disais que les contrats sur base d’abonnement c’est top, ce que j’aurais du vous dire en plus c’est qu’il faut préciser des limites en volume d’heures et en volume de compétences.
Sinon, devinez ce qu’il se passe.

Et c’est sur ça que je tombe volontiers d’accord avec les indés qui ont dit que le format de contrat était dangereux; oui ça appelle à des clauses précises d’où la nécessité d’un notaire ou avocat.]

Je précise donc qu’il est possible que j’affecte une personne au boulot mais qu’il faudra des illustrations en plus pour créer un trailer de ce type (pour les fans de WoW, le style recherché c’était les courts métrages des éternités grosso modo).
Réponse :

[Commentaire : comme me le rappelle désormais souvent un mentor, on n’a jamais vu une honnête personne devoir dire qu’elle est honnête, encore moins quand en toute honnêteté elle reconnaît un prix pour en proposer 15 à 20%.
Mais admettons, la personne était prête à ajouter 150 à 200 € alors que pour moi elle était précaire donc voilà…]

Mais pourquoi donc suis-je passé.e à côté des red flags…
Ah oui je sais, je sortais de ce que je croyais être pire et que j’évoque d’ailleurs peu après :

Bon, la familiarisation est actée et on sent le terrain délicat en parallèle.

[Commentaire : n’acceptez pas et n’étudiez pas de demandes au sortir d’une collaboration qui s’est mal déroulée, même si ça doit être temporairement précarisant, ça entraînera souvent des conséquences bien pires. Soufflez un coup et ensuite étudiez de nouvelles perspectives.]

Après une mise en garde sur son enthousiasme possiblement envahissant, je réponds ceci :

Je vais en faire des goodies et je les recommanderai automatiquement à toute personne qui se lance en indé.
Parce que si on avait refusé ça, hein Obsydienn ?!
J’suis con, tu peux pas me répondre à l’écrit dans mon article muahahah (humour pourri de dédramatisation quand j’écris).

Bah si en fait, je peux répondre ^^ C’est sur que si je liste les triggers dans toutes nos conversations, on aurait jamais pu/dû accepter tout ce qu’on a accepté. Sauf qu’on s’est faite toutes deux avoir sur le thème “je suis autiste” et que cela a biaisé toute la suite de nos rapports.

[Commentaire : je ne devrais plus avoir à vous expliquer le bordel normalement]

Je saute un peu de small talk pour dire qu’à ce stade, j’ai évoqué l’utilité de mutualiser des demandes de ma clientèle pour s’entourer de personnes en plus (pour ne pas me retrouver à embaucher alors que la boite n’encaisse que 100 € / mois) et que je lui signale donc que j’ai mon neveu à lui proposer pour la musique puisqu’avec des amis ils produisent des sons qui correspondent au style recherché.

TW je sais pas dans quoi ça rentre donc malaise dans la réponse ?

Vous avez demandé un compliment non sollicité, ne quittez pas.
Et là j’ai longtemps eu un dilemme moral en me disant qu’il était possible qu’il n’ait pas réalisé que c’était malvenu parce que neuroA et en fait, d’abord je le sais en étant atypique et cette personne a exprimé de nombreuses opinions qui laissent clairement à penser qu’elle savait pertinemment que c’était malvenu et que ça pouvait être très problématique.

[Commentaire : ça m’a rappelé l’importance de la recherche préalable que j’évoquais en début de ce trop long article.
Pour les gens qui se diraient “oh ça va, c’est un compliment”, oui j’ai des affects particuliers, c’est le concept même de l’atypie dites donc et j’ai été shame toute ma vie sur ce sujet alors que ça me cause des troubles qui se manifestent même physiquement donc je me passe de votre avis non éclairé.]

Ce passage je le garde de côté pour plus tard mais c’est pour pointer du doigt que nous on a eu beaucoup droit au côté “j’ai vécu une vraie persécution alors que je suis gentil” et qu’on la comprend beaucoup mieux aujourd’hui avec un double discours “j’ai jamais eu de souci avec qui que ce soit” / “je suis la cible de méchantes pucelles précieuses”.

Je vous saute aussi la suite où ça dérive sur sa vision du féministe et la défense des discours incels avec du victim bashing où j’ai abondé dans son sens pour me protéger (coming out : j’ai été victime de violences sexistes, sexuelles et conjugales donc merci pour les triggers); je reviens pas sur le fait que simultanément il faisait des recherches sur moi et a donc commenté les photos qu’il trouvait de moi.

Brefouille, on a continué à discuter de nos vies (et animaux) et tout ça nous amène au…

11 Février 2018

Ouais, sans déconner, là il s’est passé grosso modo 5 jours et le plus gros à tenu sur une seule journée.
Vous vous souvenez quand on a pu évoquer un côté un poil envahissant ?

Et je sais qu’on va nous opposer l’éternel “il suffisait de…” d’où l’utilité du rappel qu’on est neuroA.
Et je le redis parce qu’il y a un vrai plot twist derrière.

La suite se passe depuis ma messagerie perso, d’abord parce que FaceBook refusait que je transfère un fichier audio depuis ma boite d’entreprise et ensuite parce qu’une fois qu’il m’avait en contact, on n’allait pas changer.

[Commentaire : non.
Utilisez vos emails, WeTransfer, ce que vous voulez mais tant qu’on votre contrat n’est pas 100% secure voire que vous n’avez pas déjà 1 collaboration entière terminée dans de bonnes conditions, ne faites pas ça.]

[Commentaire : changement de format visuel parce que je choppe depuis les archives téléchargeables de FaceBook.
Les trucs vraiment “digne d’intérêt” c’est la vulgarisation de la tribalité et un ensemble de travaux sur le sujet visant à partir du “tribal leadership” vers la “tribal communication” et la tribalité en général donc; c’est aussi un point fondamental de l’entreprise; je le souligne parce qu’on aura l’occasion d’y revenir plus tard dans son discours.]

Bon pour rire, juste après il me conseille la découverte de Sargon of Akkad (le YouTuber, qu’on se comprenne bien).
Si je n’avais pas déjà exposé pourquoi de base je valide passivement les discours qui touchent aux violences ssc, j’aurais précisé qu’ici j’ai acquiescé aussi passivement parce que littéralement on passe de “j’adore tes travaux sur la nature humaine, les rapports sur de la sociologie…” à “au fait tu devrais découvrir quelqu’un qui tient un discours qui s’inscrit totalement dans ce que tu décris de pire”.

Et non, ce red flag là non plus mais là on est dans le mécanisme de défense du cerveau, pour vous dire, je le redécouvre en remontant l’historique pour vous.
Et moi qui voulait aborder plus tard les “petits détails” qui nous faisaient soutenir une thèse sur de la manipulation, je vous avoue que je reprends une claque dans la tronche.
Brefouille.

AHAHAAHAHAHAHAHAAHAHA
Anarcho communiste.
Je vous jure qu’avec le recul, je me dois d’en rire (et de laisser le soin à la communauté anar et à la communauté communiste d’en dire un mot au besoin).

Au final on avait acté une première facture pour le mois de mars (oui, alors que clairement y’avait des analyses facturables, je suis vraiment une horrible personne, bouuuuuh, vilaine, méchante, Pathétique Pucelle Précieuse).

J’ai transmis le fichier le lendemain pour les gens qui se demanderaient.

On est de retour sur le thème de la vidéo trailer.
Accord avec l’illustratrice du roman pour faire les dessins nécessaires à constituer une animation ensuite.
Quelques messages plutôt il me disait qu’elle bossait trop lentement pour que ça soit faisable donc là je pars du principe que ça s’est réglé, qu’il a soldé sa précédente commande et que c’est bon on peut enchaîner.

Ben oui, du coup ça ferait moins à débourser.
Euh… sauf que ça rentre pas dans le cadre de l’abonnement.
[Commentaire : voilà pourquoi il faut limiter fermement le cadre de ce type de contrat]

Comme pour un élément précédent, ça a l’air inoffensif mais on y reviendra plus tard.

[Commentaire : c’est la salsa du red flag, salsa du red flag.
Je m’ennuie, j’essaie de vous mettre des chansons dans la tête, si j’ai réussi, insultez-moi dans les commentaires.
Gracieuses les insultes quand même, sinon on reconnaîtra plus le FC Anti Pucelles Précieuses.]

Devinez ce qu’on m’avait demandé juste avant ?

Et ce que j’avais répondu ?

Et le petit truc innocent :

Et donc :

A quel point je me suis tiré.e des balles dans le pied ?
Moi, la pétasse heureuse incapable de faire preuve d’empathie et qui ne saurait pas définir ce qu’est l’entraide (reproche adressée par la personne et par les personnes auprès desquelles elle effectue plusieurs prêches depuis)

Ce point est validé.
Je reçois aussi un complément d’info sur son rapport à une maison d’édition.

Et on revient sur le thème plus général :

A ce stade, les dessins pour le trailer + la prime montage ont été chiffrés pour un total de 750 €.

Personnellement je suis partisan.e de l’idée qu’on peut, voire qu’il faut, commencer à moindre coût et diluer les risques dans le temps; je voyais l’intérêt du trailer pour amener des précommandes mais si ça représente presque la moitié du budget de la personne, ça ne me semble pas viable.
Donc mon retour va dans ce sens.

Mais encore une fois, ici on a quand même cherché à arnaquer plein de gens lolilol.
Je passe ensuite au calcul pour savoir combien lui rapporterait la vente de livres via la maison d’édition (en auto édition j’ai déjà les prix).

Précision sur la taille perçue de la maison d’édition :

Bon de fil en aiguilles, je me retrouve à aller taxer des infos moi-même (oui on passe le cap où je suis plus au fait que la personne de comment vont se faire l’édition et les ventes alors que littéralement il est censé passer son temps libre à ça en plus de l’écriture).

Bon et vous vous souvenez l’histoire de relire le livre pour check le boulot de la correctrice ?

Donc oui j’ai relu le livre exprès pour (je fais du fast reading à la base donc c’est chaud pour moi la lecture attentive pour ça mais comme je suis méchante, j’ai aidé…) et j’ai trouvé plusieurs coquilles, donc je lui ai remonté.

Puis j’apprends le lendemain le rejet d’une autre ME dont je ne savais rien.

J’en profite pour demander s’il y en a d’autres et il m’annonce qu’il y en a 4 de plus mais il est déterminé à s’arrêter à l’avis de celle qui lui a promis une réponse en mars (en fait il y en avait bien plus mais il y a une minimisation de l’échec possible pour ne pas avoir à se remettre en cause).

Et puis j’ai une promotion.

Là aussi ça passe pour un détail mais vous verrez que ça a son importance.
En voici un autre, alors que j’essayais d’expliquer le concept d’incubateur d’entreprises.

[Commentaire : contrairement à une idée reçue, toutes les personnes HP et/ou aspie ne sont pas incapables de comprendre et utiliser des métaphores et son livre en étant rempli j’ai préjugé à tort que ça ne lui posait pas de problème.]

Bon et puis ça fait un moment qu’on a pas parlé informatique, alors revenons aux fondamentaux.

[Commentaire : je note même plus les red flags et je sais que “tout le monde fait ça” mais sérieusement, quand vous parlez avec des pros, arrêtez de demander de la contrefaçon.
Et je désapprouve les pros qui valident.
Il existe des solutions légales peu chères.
Et en cas de contrôle vous serez moins dans le bourbier parce que oui, pour les gens qui l’ignorent, il y a des contrôles, plus souvent auprès des ateliers de montage mais la courtoisie peut s’étendre.]

Bon, on avait dit qu’on revient au projet.

Nous sommes le 16 Février 2018.
Merci de graver cette date dans votre mémoire (pour de vrai, encore une fois le détail a du sens).
Et mon message suivant contenait le plan complet de communication et vente que je lui conseillais.

[Commentaire : à ce stade, j’espère que tout le monde s’accorde à dire que je suis une enfoirée de la pire espèce, une pétasse qui ose faire des contrats qui arrangent tout le monde, est passée de dev web à manager, relit des bouquins et fait des plans marketing après de la collecte de données un peu partout, sans avoir encore touché 1 centime et sans avoir demandé de garantie parce que je suis une connasse qui abuse des pauvres petites personnes autistes.]

Le reste du mois s’écoule rapidement; on discute quasiment tous les jours, je l’assiste dans un montage PC et installation OS et autres joyeusetés.
On débat de divers sujets, la discussion comporte toujours des propos déplacés (notamment sexistes) mais globalement rien n’impacte la commande.
Le 22 février on s’accorde sur le fait que dans un délai d’un mois il me mettra en relation avec Obsydienn, pour que nous puissions avancer sur les images nécessaires à son site.

12 Mars 2018

Le 12 mars 2018, on revient sur le thème de la relecture et correction du livre.
Je reçois (sans rien avoir demandé, précision à toute fin utile) la copie des bons de commandes qu’il a signé avec la personne en charge de sa relecture et sa correction, entre 2016 et 2017 pour un montant total de 1504 € (contre 1400 € précédemment évoqués par ses soins).

Je reçois également la nouvelle version relue et corrigée de son roman en vue de vérifier que les coquilles ont bien toutes été supprimées.

Et dans la foulée je reçois une copie de la réponse que la SMART lui a adressé concernant les calculs de maintient / revalorisation de son allocation de handicap en fonction des revenus dégagés par ses activités professionnelles.

16 Mars 2018

Discussion autour de la réalisation de sa bannière YouTube.
Il est mécontent du travail d’Obsydienn (qu’il a payé 100 € à ce stade pour une bannière et un avatar).
Il se plaint notamment du fait qu’elle soit “trop carrée avec le droit” par rapport à une demande d’intégration de personnages sous licence.
J’abonde dans son sens sur la question juridique du fanart pour l’inciter à signer une décharge, de manière à ce que ça ne soit pas sa responsabilité à elle qui soit engageable.

A noter ici que de mon côté, il me dit que Julie est de son avis sur la propriété intellectuelle et le droit d’auteur à savoir que c’est de la m… Je ne connais, à ce stade, pas encore Julie, donc difficile de juger même si cela m’étonne beaucoup.

Il faut aussi savoir que je ne lui ai pas remis un travail fini sans avoir proposé avant divers projets, et que ces projets étaient bien clairs sur le papier (donc pas de fan art). Il n’en a d’ailleurs jamais parlé jusqu’à la remise du projet final conforme à mes propositions où on passe donc soudain d’un travail léger de quelques heures à un travail de plusieurs semaines… Pour 100€ (sans parler de l’illégalité de la chose). Et lui de me dire qu’il n’a peut être pas été très clair (mais sous entendu que c’est moi qui n’ai pas compris, et ce malgré les projets validés !).

20 Mars 2018

Parlant des interviews conduites par ses soins et diffusées su YouTube, il me demande une source pour de la musique libre de droit puis me demande “est-ce un problème d’utiliser des images pas libre de droit ? genre je demande à l’interviewé de choisir une (ou des) images de son choix”.

Je rappelle donc que ça l’exposerait légitimement à une amende.

Réponse “c’est chiant ces trucs sérieux, ça me gave et m’enerve ^^”.

Brefouille, à ce stade ce n’est pas un manque d’éducation sur le sujet mais bien un refus d’observer la loi, la contrefaçon ne fait aucun sens à son goût.

[Commentaire : ça aussi c’est un red flag.
Une personne qui revient souvent sur un sujet légal pour vous dire qu’elle s’en cogne ne vous dit en substance que “j’ai aucun souci à enfreindre la loi”. Cela colle avec l’appel à croire en l’honnêteté et ça doit vous faire fuir !]

Et on finira la journée sur une note positive (même si on verra l’enjeu véritable plus tard).

22 Mars 2018

Le 22 mars, il s’affaire à monter et retranscrire à l’écrit une interview que j’ai donné en mon nom et celle de mon entreprise.
Elle sera diffusée sur YouTube sans autorisation d’aucune forme ni cession de droits.
Composée de questions sur mesure, cette interview tombe pleinement sous la coupe de mon droit d’auteur et nous y reviendrons plus tard.

[Commentaire : si vous donnez ou organisez des interviews, faites toujours un contrat de cession, comme pour une production artistique plus classique et surtout observez toujours scrupuleusement les demandes d’anonymisation ou de retrait; vous n’êtes pas au dessus des lois et ne pas prendre ces précautions vous exposerait à beaucoup.]

25 Mars 2018

Une question surgit dans le projet, celle du forum et du délai sous lequel il pourrait être disponible.
La raison soudaine semble être la fermeture prochaine d’un forum spécialisé autour de l’autisme pour lequel il souhaite proposer une alternative.

Puis nouvelle précision à ce sujet :

Et puis finalement le lendemain

J’ai aussi le lien vers une discussion du forum avec un.e admin qui l’accuse d’avoir été tyrannique, à l’époque je n’entends pas les accusations; nous aurons l’occasion d’y revenir plus tard.

J’aurais ensuite 4 audios qui vont viser à discréditer l’admin en question.
C’est une personne qui emploi trop de mots compliqués, censure, alors que lui avait un avis et un dialogue supérieur.
Et évidemment cette personne le diffame, l’agresse, le bannit parce qu’il se défend…

On est exactement dans le même discours que celui tenu à notre encontre.
(Oh mais… on aurait une autre Pucelle Précieuse dans l’équipe ?!)

28 Mars 2018

Un petit coup de pression gratuit, ça vous dit ?

Je rappelle qu’à la base, c’est censé être mon premier mois de boulot sur un site dont le cahier des charges (ou plutôt les besoins exprimés) ont quintuplé entre la demande initiale et la suite et où je devais passer un temps partiel alors que finalement j’y suis à temps plein puisqu’on passe son temps à me parler et que j’ai la sensation que c’est de la surveillance.

29 Mars 2018

En parlant de boulot, on me demande si j’ai finis de lire le livre et au passage :

C’est ultra prématuré, on avait parlé de l’anglais pour après la sortie du site et les ventes qu’il fallait faire pour tout le reste mais quand même, un petit rappel, dès fois que je sois pas déjà débordé.e.

4 Avril 2018

On s’accorde sur les contenus des coffrets proposés dans sa campagne

Au passage on souligne l’éternelle humilité de la personne :

9 Avril 2018

Alors que le projet avance correctement et que cela fait à peine plus d’un mois qu’il a commencé officiellement et en dépit d’un décompte détaillé de son budget personnel qui laissait largement à penser qu’il avait les moyens, on m’informe que :

Alors le propos est subtil.
Comme on commence par “rien ne presse vraiment mais clair que si rien n’est lancé ici cette année” on s’attend à lire qu’évidemment, il ne sera pas possible de poursuivre.
Sauf que la conclusion c’est “ça sera pas possible de vous payer”.

Donc en fait à ce moment là, clairement, il est déjà établi que c’est un problème malgré les engagements qu’il a pris et les preuves d’avancée (qui avanceraient plus vite si chaque jour un nouvel élément n’était pas revu ou que je ne devais pas gérer autre chose; à ce moment mon équipe bosse à 3 et à temps plein sur le projet).

On m’invite aussi à presser l’illustratrice du roman :

Et on reviendra sur cette pratique un peu plus tard dans les articles.
Dans l’immédiat, vous reprendrez un peu d’incohérence de discours :

La priorité ne sera donc pas de continuer à payer tout le monde.
Et je dis “continuer” parce que mon entreprise encaisse bien 150 € / mois à ce moment là.

Bon et la question qui tue (sachant qu’à ce moment là on se parle quasiment tous les jours donc qu’il sait) :

Réponse (faisant référence à un document partagé remis le 16 Février 2018) :

Et je précise que -sous réverse d’avoir suffisamment de contenus prêts- j’aimerais lancer la première version du site au 1er mai.

Toujours dans la même journée, on s’accorde sur une grande voix à démarcher pour parler de son livre et d’une version audio.
Au passage il me demande combien ça coûterait en vrai de bosser avec quelqu’un comme ça en budget “réel”, ce à quoi je réponds que si c’est comme tout expert, 150 € / heure.

J’écope d’un WTF.
Et du coup je relève

J’avais oublié lui avoir précédemment indiqué mais j’aurais du réaliser que c’était aussi un red flag.

11 Avril 2018

Comme Obsydienn avait des merdes avec le CPAS (équivalent CAF) à l’époque et que le budget était tantôt tenable tantôt pas, je l’informe d’un deal entre nous :

Sachant que le stage précède alors une possible embauche, ce qu’il sait.

16 Avril 2018

Cette fois on parle de l’illustratrice du roman, un talent incroyable mais très timide et qui a l’air de beaucoup porter sur ses épaules

[Commentaire : “le à confirmer” donne à penser que la personne formule une hypothèse et le résultat étant une relance fréquente de l’illustratrice, essentiellement par mon biais au final, ça donne la sensation qu’il y avait une spéculation volontaire sur son état de santé mentale. Red Flag ? Un peu oui. Surtout qu’en étant différent on sait à quel point on évite de stigmatiser ou simplement raconter les autres en général.]

17 Avril 2018

La voix à qui il a proposé de faire l’audio de son livre publie sur FaceBook un message “voici un élément d’un futur projet” accompagné d’une lecture d’un poème d’un grand auteur.

Je réponds qu’il n’y a pas de signe à voir.

Je lui indique que la voix dit “voici un élément d’un futur projet” donc que pour moi le projet consiste bien en rendre de la poésie plus accessible et rien de plus.

Réponse : “mmhhh, donc rien à voir avec moi” “zut”.

[Commentaire : si vous voyez une personne vous adonner à un tel niveau de stalk, posez-vous des questions.
Idem pour le nombrilisme.
Je souligne aussi le fait que pendant ce temps, la personne ne contribue pas un seul instant à la création de son site ou de sa campagne de communication alors qu’il y a des contenus à fournir.]

20 Avril 2018

Après une demande pour savoir si je bosse et si ça avance :

[Commentaire : je pose ça là pour rappeler qu’il me parlait littéralement tous les jours presque toutes les heures et confirme ici savoir que j’avance un peu chaque jour.]

22 Avril 2018

Si vous vous demandez à quoi ressemble une personne honnête et respectueuse quand elle parle du fait qu’elle ne tentera jamais rien avec ses contacts pros :

[Commentaire : on se calme les SJW et les féministes, vous êtes d’office des Pucelles Précieuses (no joke)]

24 Avril 2018

Au cours d’un échange, je réalise que la sortie du site a été planifiée en amont de la réponse de la maison d’édition qu’il s’est fixé en objectif.

Je lui indique donc qu’en conséquence, j’effectuerai les déploiements petit à petit pour me permettre d’ajuster les paramètres fonction de la réponse (le volume de vente prévu étant différent, le prix aussi).

Réponse à la lecture de mon avis :

[Commentaire : encore une preuve que je ne l’ai tenu au courant de rien et que je suis un.e vrai.e méchant.e]

25 Avril 2018 – TW drogues

La situation m’amenant régulièrement des pics d’anxiété et des douleurs chroniques, je reviens sur sa proposition de me fournir en marijuana.

Il en parle comme étant “son métier”.

On s’accorde pour un règlement sous cette forme pour l’un des mois à venir.

26 Avril 2018

Je vous offre cela parce que c’est gratuit donc ça ne se refuse pas :

27 Avril 2018

Apparemment ma promotion “manager” est officialisée

Et après approbation :

[Commentaire : vraiment, je ne lui ai jamais donné satisfaction sur quoi que ce soit hein.]

Plus tard, autour d’une discussion sur le prix du livre :

[Commentaire purement informatif : le livre, ainsi que les tomes 2 et 3 sont auto-édités; le prix de vente de ce livre qu’il voulait aussi proposer de “leak” est de 20 €]

1er Mai 2018

Après avoir pressé la maison d’édition pour avoir le verdict concernant son manuscrit en précisant que la décision était urgente et que les motivations pouvaient atteindre, avoir appris que l’écrit était refusé, il prévoit de s’engueuler avec Obsydienn :

Motif : elle défend la position de son contact de la maison d’édition

2 Mai 2018

Alors qu’il n’y a aucune certitude de paie pour qui que ce soit et qu’on vient juste d’adopter la date officielle de sortie du tome 1 du livre (dans l’hypothèse d’une auto édition) :

Engagement envers la personne qui réalise la correction et dont il s’est plaint un grand nombre de fois jusqu’alors…

S’enchaine une demande de ce qu’il est possible de faire pour avancer un peu

A laquelle j’apporte une réponse :

[Commentaire : je vais vous épargner la suite des “yésouitravail” où je n’obtiens par ailleurs jamais les infos dont j’ai besoin]

3 Mai 2018

Je pose ça là vu qu’ensuite ça a été nié :

Le h24 est à peine usurpé, il sait déjà que ça m’arrive d’enchaîner 36h non stop pour ensuite dormir 4h et sait aussi que ce temps lui est presque entièrement consacré.

7 Mai 2018

Apparemment je dois relancer l’illustratrice du roman (on parle toujours d’une personne vulnérable avec des phases de dépression et qui a ses grands parents presque à charge).

Pour la carotte.

Cette partie là on y reviendra plus tard (vous devez voir le point commun chaque fois que j’écris ça).

Et dites donc, ça fait un moment qu’on n’a pas augmenté ma charge de boulot et comme je fais du crochet pour gérer mon anxiété :

[Commentaire : si vous bossez avec des neuroA qui ont des activités qui leur permet de se canaliser, n’allez surtout pas leur demander de les mettre à profit pour vous; souvent iels vous diront oui et c’est au détriment de leur santé car vous leur retirerez une protection.]

Et si vous vous demandez si c’était sciemment…

12 Mai 2018

On aura l’occasion de revenir sur tout ce qui en aura été dit mais quant au refus de la part de la maison d’édition, c’est quand même parce que c’est une personne atypique, bien évidemment.

13 Mai 2018

Pour prouver encore une fois que je suis effectivement dénuée de tout empathie et de toute forme d’entraide, après lui avoir égoïstement tenu compagnie en vocal la veille (alors que je ne supporte plus aucune forme d’oralité) et qu’il m’en remercie, il me fait part d’une blessure à la main du fait de son chat et je lui envoie donc (roulement de tambours face à ma méchanceté absolue) un câlin virtuel.

Réponses :

15 Mai 2018

Purement pour savourer l’ironie qui accompagne la relecture de ce message :

Alors je prendrai une dose de respect, d’honneur des engagements et de reconnaissance publique de tout le bullshit qui a suivi la fin de la collab’.

Et des frites belges parce que ça va avec tout.
La lune je prends aussi, si elle est toujours disponible.

[Commentaire : notez qu’un jour, cette personne qui passe sa vie à faire des allusions sexuelles m’a rabroué parce que fasse à un immense stress qu’il traversé, je lui ai dit “t’as qu’à penser à mes boobs” (on parle d’une personne qui dit “bite” pour dire bonjour, me dites pas que ça allait pas dans le contexte) parce que ça serait trop suggestif pour notre relation mais là, y’a le drop d’un cuni (et je ne relève que cette fois là, si vous saviez…)]

17 Mai 2018

Comme il paraît que j’ai été payé.e une vraie fortune, j’aimerais redonner l’avis de la personne à ce sujet :

Je lui réponds que non, puisqu’il me paie.
“pas bcp”
“tu fais à hauteur de tes moyens c’est normal, ça serait pas judicieux autrement :)”
“ouai, mais bon, wala t’as compris ! :C”

Donc clairement je pense qu’il a toujours fermement indiqué savoir qu’il ne me payait rien en regard du temps consacré et qu’il estimait devoir largement plus (techniquement vrai puisqu’en cas de rupture du contrat et passage au réel, on était largement plus haut comme on le reverra plus tard).

Et tant que j’y suis pour l’état d’esprit (coucou Obsydienn) :

Oui, juste pour rire en fait, ce cartoon, il me l’a demandé. Par contre, je ne me souviens pas qu’il aie employé le terme “vagins” avec moi, à croire qu’il a senti que ça ne passerait pas chez moi…

Et tant qu’on y est, un peu de bon goût (TW excréments) :

18 Mai 2018

Petit dialogue qui n’a l’air de rien mais a son importance :

Et on revient sur le “t’as pas le droit d’avoir des propos déplacés dans notre collab mais moi oui” :

“j’afk 30 minutes mini, le temps de faire ma colo
– en échange je veux un truc
– oui ?
– photo quand t’as fini ta colo 😀
– carrément
– yeah, du fapping material (y)”

(et maintenant vous savez pourquoi je passe aux perruques et plus aux colos.

Vous en reprendrez un peu ?

“j’ai la sensation d’avoir une tarte aux fraises sur le crane x)
– fais gaffe, je pourrais faire une blague sur “creampie”
ne google pas ce terme, sauf si tu es fan de ce genre de pratique 😀
– je sais ce que c’est XD et nope
– c’est un de mes trucs favoris dans le domaine de la sexualité :3
ANYWAY
ca va tu as réussi à gérer ?
– y’avait une bonne quantité de produit donc ça devrait le faire
– t’en as pas foutu partout ? T’as pas fait de strawberypie ? :3
– non ça va
– t’as rien compris au fétiche du creampie toi hein
faut dire “oh oui j’en ai foutu partout… y en a tellement !”
!!!!!!!”

Et vous, ça va la malaisance ?!

“bon parlons d’autres choses, j’suis tellement en manque que rien de blaguer et dire n’imp sur ce truc, ça va m’exciter x’)”

J’ai quand même produit la photo (qui a fini en photo de profil anyway) :

“t’es choupinette comme chou
– si tu valides, jcrois qu’elle va en photo de profil pour une fois
– avant ça je dois te prévenir
– ouais ?
– te faire draguer un paquet de fois, tu vas.
– ahaha m’étonnerai bien
– on parie combien ?
– ce que tu veux
– une pipe !
– une préférence pour le bois ? :D”

A cet instant précis, je tiens à remercier mon ancien prof de Gestion des Entreprises et Organisation des Systèmes d’Information, qui apprenait aux nanas à faire preuve de répartie pour faire face à des personnes problématiques.

[Commentaire : si vous pensez à ça avec vos étudiant.e.s, pensez aussi à les former à tout planter à ce moment là ^^’ sans auto culpabilisation]

19 Mai 2018

Je ne relèverai ni les incohérences de discours, ni le fait que la responsabilité m’incomberait; je bosse toujours, on est toujours 3 dans l’équipe à bosser même et je n’ai toujours rien du nécessaire pour le plan de communication donc en plus je brode sa part.

500 € parce que là il paie mon entreprise (et pas moi comme affirmé) 150 € et Obsydienn 100 €.
N’est-ce pas Obsydienn ?! (spoiler alert : non)

J’avoue que ce côté “Je m’engage à te payer 100€ par mois en échange de tels et tels services (bien cadrés les services, j’ai pas que de lui à m’occuper)”, et ne jamais rien verser ensuite, puis s’étonner que je sois pas à sa botte, comment dire…

Ensuite il précise qu’il faut aussi payer l’illustratrice du roman et la relecture/correction.
Sauf que si effectivement une partie de la rémunération des travaux de l’illustratrice étaient basés sur un pourcentage des ventes, les autres factures étaient censées être réglées.

Puis ensuite on m’affirmer qu’il est possible de les payer “sans problème” mais que “par contre jvais pas pouvoir tenir le rythme jusque septembre pour toi et Obsydienn”.

Ce qui fait la différence de discours ?
J’ai rappelé que le lancement des préventes via le site, ne dépend que du fait qu’on me fournisse ce que je demande depuis le début pour avoir une base viable, à savoir la couverture du livre et l’audio au moins du prologue puisque ça fait partie du plan de com’ avec des éléments dévoilés petit à petit dans le temps.

Alors je ne demandais rien et je prends totalement ça pour une tentative de “je suis honnête puisque je dis que je le suis” mais à ce stade, je crois encore au discours.

“Si je me serre la ceinture je peux faire fin juillet/ début aout au plus tard.
Mais va falloir que l’argent tombe…
sinon jpourrais plus vous payer.
– je comprends bien mais ça dépend pas de moi
– que veux tu dire ?
– sur les préventes et l’avancement
ça me dirait bien d’aller plus vite mais ça dépend pas de moi ^^
– ah, oui bien sur, no soucis, moi jte dis juste pour les dates de commencement de prévente et sortie du livre”

21 Mai 2019

Je reçois un message audio dans lequel il m’explique un rêve.
Il se voyait au contact de plein de gens de la télé, rencontrait Jean-Luc Mélenchon qui le reconnaissait, lui tapait la bise et discutait avec.

“je te vois… et tu ne m’as pas répondu… :C
– jpensais pas que ça attendait une réponse et je suis bien occupée ^^
– Tu dois toujour sme répondre, toujours me flater, toujours être au petit soin. Tu as un fétiche du maternage oui ou non ? :C”

22 Mai 2019

On s’écrit littéralement tous les jours, même en bossant de chez moi je parle moins avec mon fils qu’avec lui.

Puis une fois rassuré, retour sur la voix qui ne lui a pas encore répondu :

[Commentaire : si vous n’aviez pas compris que le monde existe seulement par et pour ellui]

“je pense qu’il est bien occupé. on verra ce que ça donnera
– ouai mais bon on demande juste un tit message de “oui oui je confirme” ou “non le livre ne me plait pas”. C’est bcp demandé tu trouves ?
fin, jsais pas, j’aime pas trop ce genre de comportement distant flou machin
– ben vu les implications dans l’emploi du temps oui
ne serait-ce qu’avoir le temps d’y penser sérieusement, ça se fait pas forcément en aussi peu de temps ^^”

Quand j’explique que j’ai trouvé un peu de temps pour le rédactionnel d’une cliente :

“ça m’étonnerai bien ça
– Qu’est-ce qui t’étonnerait ?
– que je bosse plus pour quelqu’un d’autre”

[Commentaire : c’est présenté avec des marques d’humour mais après avoir dit maintes fois qu’il en fait pas parce que c’est pas compréhensible pour lui et vu que c’est récurrent, ça n’en est pas, surtout quand il sait parfaitement que je suis debout jusqu’à 3h du matin chaque jour pour son projet, à trouver des alternative au fait qu’on ne me fournit pas le contenu dont j’ai besoin. Fuyez ces attitudes là si vous en avez conscience.]

“t’aimes bien en fait quand on vient papoter avec toi, même quand tu bosses ? :3
– pas spécialement x) ça dépend des gens on va dire
– je vais résister de demander si moi ça va (promis)”

La promesse a tenu moins de 5 minutes et la réponse était nécessairement dans la question vu qu’on parle tous les jours y compris quand je signale que je n’ai pas les cuillères pour.
Obsydienn commentera sa part sur ce thème.

On est bien d’accord qu’il y a un grave problème de fond sur sa propension à réclamer une communication “adaptée” et, au final, très envahissante. Je ne suis pas très “vocal”, mais sans réellement d’anxiété par rapport à ça, néanmoins, c’est une réclamation constante de sa part, et quand ce n’est pas cela, ce sont de longues discussions écrites pouvant durer plusieurs heures. Quand on a beaucoup de temps libre et plein de cuillères, ce genre de chose ne pose pas vraiment de problème, mais dans le cadre d’une neuro-atypie volontairement ignorée et de cuillères très limitées, on est face à une problématique qui va devenir étouffante. J’ajoute également une propension qui ne peux, à ce stade, plus être liée à une neuro-atypie, qui est d’ignorer systématiquement des horaires régulier (je suis en cours du soir de 17h à 21h30 tous les jours de la semaine, et il me contacte alors systématiquement durant ces heures, et ce malgré les rappels constants que je ne suis pas disponible à ces heures là, pire, par moment il semble clair que c’est voulu de sa part.)

24 Mai 2018

Il reçoit la réponse de sa voix :

[Commentaire : là c’est le moment où je dois rappeler que je suis aussi neuroA, que j’ai un soupçon de TSA (en attente de diag) et que je suis quand même capable d’être horrifié.e par la réponse qu’il y fait.]

[Commentaire : avant qu’on m’oppose qu’une personne autiste est souvent dépourvue d’empathie : 1/ c’est faux c’est un cliché, 2/ il est en première ligne pour dire que ça n’est pas vrai dans son cas, 3/ il s’est défendu plusieurs fois de penser à sa pomme, alors le discours ici est donc assumé.]

Perso j’ai black out (littéralement), j’ai dit que je trouvais ça chouette d’avoir au moins quelques pages et j’ai tenté une sortie du dialogue en invoquant mon temps déjà bien pris le jour en question…

“Jpeux tappeler skype dans 15 min stp ?
– non je suis sur du trop tendu là. il va falloir que je fasse manger mon loulou et j’attaque une réunnion à peine après
– dans l’aprem j’ai des chances mais pas avant :/
– oki bah ça me va, c’était pour savoir comment lui parler (à X) pour l’encourager à faire ça avec nous même si c’est lent, sans lui forcer la main quoi. Aussi savoir si j’ai bien parlé dans mes messages, tout ça, éventuellement lui faire une proposition…
ptete toi tu pourrais lui tel aussi si tu veux, je lui dis que c’est toi qui gère la date de publication etc, jsais pas. QUELQUE CHOSE ! :D”

[Commentaire : outre le fait que ce discours est malvenu, je rappelle qu’il sait parfaitement que l’audio et moi c’est non, surtout le tel, c’est un gros trigger.
D’ailleurs j’en profite pour adresser un message perso à la voix en question (si ça devait finir sous ses yeux) : merci pour la prévenance, l’incroyable adaptativité et la douceur dont tu as toujours fait preuve à mon égard dans nos échanges depuis; avec ta sagesse et tes conseils, ça a toujours représenté beaucoup pour moi et je te suis éternellement reconnaisant.e pour beaucoup, vraiment, surtout qu’une part de moi regrettera toujours de n’avoir pas su réagir de la bonne façon et dans tes intérêts à ce moment là.]

Même jour, environ 2h plus tard :

“je t’ai dit que je te faisais un communiqué dès que j’ai du temps
– tu as dis cet après midi. Il est 13h39. Il est après midi. :C
– chut
– pas de chut. Je suis un client sérieux moi madame. D’ailleurs je viens de faire le virement de 150€ pour ce mois-ci.
– euh
pour le mois prochain du coup ?
parce que ce mois
t’as déjà payé les 50 €
– ouai ouai c’est pareil
j’ai reçu mes sous, je fais mes virements, fais pas chier
(je suis payé toutes les fins de mois)
– oui oui, je note juste que du coup
juin est réglé ^^
– QUAND JTE DIS QUE JSUIS UN BON CLIENT !
– oui je sais
t’es le meilleur
– sans dec j’ai déjà entendu plein des fois des gens se plaindre de leur client ou commande ou autre. Mais on s’est jamais plaind de moi
paye tjs en temps et en heure (sauf quelques rares exceptions exceptionnelles, ou alors à l’inverse quand j’suis en avance)”

Obsydienn, un commentaire ?

Ben j’attends toujours les versements des mois d’Avril, Mai, Juin, Juillet…

“bon j’vais jouer un peu dans mon coin, dis moi quand tu es ready pour le truc de [la voix]
– moi quand tu es ready pour le truc de [la voix]
[…]
– il est presque 17h30. Certains diraient qu’on est plus en après midi… :3
– l”aprem pour moi c’est tant que je bosse
donc ces gens là ont tort x)
– mais… tu bosses tout le temps.
donc c’est tout le temps l’après midi ?
– c’est toujours l’après-midi quelque part
– tu triches”

25 Mai 2018

Contexte : j’ai bossé sur un semblant d’offre pro pour la voix.
Je lui propose donc de laisser un % sur les préventes.

“Cest bcp 15% non ? Tes sur quil apportera tant de vente que ca ?
– on parle de [la voix], sa fanbase est conséquente”

[Commentaire : on parle d’une personne hyper connue dans la culture avec quelques dizaines de milliers de followers actifs sur les réseaux sociaux et en lien étroit avec une maison d’édition alternative qu’il a démarché, nombre de YouTubers, etc. 15% par rapport au 8% de l’illustratrice et de ce qu’on lui aurait pris dans une ME classique pour le même boulot, ce n’était rien et prétendre l’inverse s’inscrit toujours dans une minimisation des autres au profit de son génie littéraire et artistique.]

26 Mai 2018

Je lui envoie la proposition de message qu’il me demande régulièrement pour la voix :

[Commentaire : j’ai tenté de rattraper tout le manque d’empathie préalable mais aussi le manque d’engagement financier, de supprimer la pression du temps de réponse, etc, et j’en ai profité pour remettre le mot manager entre guillemets parce que ça n’est pas ma position dans notre contrat et quand on parle avec qqn qui emploie ce terme dans son boulot c’est hyper problématique quand même.]

Et finalement la version remaniée qui sera envoyée par ses soins :

[Commentaire : la différence réside notamment dans l’usage du prénom plutôt que du pseudonyme (enjeu de proximité à mon goût), de l’indication de plus de chiffres (non sans avoir voulu initialement modifier les prix sur lesquels on s’était accordés sur un motif d’intuition en dépit de mes recherches préalable et ma documentation avancée sur le sujet).]

Réponse reçue dans le quart d’heure (pardon du peu !) :

“Je vais essayer de faire mon maximum pour trouver ton temps !”

Et la sienne :

“je sais pas trop ce que ça veut dire… 😐
– pour trouver du temps pour toi je dirai
– d’accord, mais ça ne répond pas à tout ce qu’on a dit dans le message, non ? Fin. Désolé, c’est un peu cryptique comme réponse pour moi.
– il a pas forcément eu le temps de le penser pour l’instant”

Non parce que réponse dans le quart d’heure, je le redis, je n’en connais pas beaucoup capables / volontaires de cela.

28 Mai 2018

Nouveau retour avec des précisions en amont de l’enregistrement :

J’organise une conversation de groupe, on règle à deux la question de quand annoncer quoi.
Et il pop cette phrase très ironique aujourd’hui :

Spoiler alert : j’ai quand même été accusé.e de tous les maux, y compris d’être la cause pour laquelle personne n’a été payé le prix convenu initialement **tousse**

Puis plus tard dans la journée, la voix explique qu’enregistrer la totalité du livre serait un travail impossible (organisation trop importante, manque de temps, d’accès au matériel nécessaire, etc).
Sa réaction :

[Commentaire : avec le recul de tout ce qui s’est dit pendant la collaboration, la déception et l’incompréhension ici, je les traduis au sens “pourquoi on ne veut pas consacrer du temps à mon génie” vu que la réponse elle-même était bien argumentée quant à la faisabilité du projet.

Au final, J’ai proposé d’avoir le prologue du livre en audio pour faciliter la promotion de l’ouvrage, cela lui permettait d’avoir cette contribution malgré tout et moi ça me permettait d’enfin avoir un contenu pour avancer sur le plan de communication prévue dans l’aventure vécue sur le site par les utilisateurices.

30 Mai 2018

Il me parle de sa relectrice/correctrice :

“apparemment elle POURRAIT peut etre un jour te contacter, vu qu’elle pense arreter les corrections
à confirmer, mais dans le pire des cas elle me recommandera à quelqu’un de confiance, donc jserais pas sans rien”

On reviendra sur ce qu’il s’est passé par la suite (dans l’article sur la politique de l’autruche).

Pui après avoir évoqué la possibilité de sortir 1 livre / an :

“au pire hésite pas à checker avec l’illustratrice du roman, et franchement, hésite pas aussi à éventuellement contacter la relectrice/correctrice pour la correction (genre suggérer qu’elle continue… :3 ) vu qu’on va, mine de rien, petit à petit lancer le truc du T2
je lui ai dis que jdevais encore faire un tour de piste, pi gérer les sorties du T1, cad que normalement j’imagine qu’elle aura le livre dans ses mains pour la correction courant décembre”

Me rappelant la proximité du lancement officiel de sa com’ :

“en plus, faut dire, je comprends pas trop ce que tu fais en ce moment, tu donnes l’impression d’un scientifique fou qui est là “NON ! NON ! CE N’EST PAS PRET ! JE PEUX PAS TE MONTRER !””

On discute littéralement tous les jours et depuis le 16 février il a accès au document qui retrace sa communication à faire, en cours, avec des éléments manquants voire avec aucun élément tout court…

“Et le mec qui fait l’interview a beau essayer de bouger sa tête pour choper un petit coup d’oeil par dessus ton épaule ou sous ton aisselle, t’es en mode ninja pour bouger devant lui et lui cacher la vue
Ou alors bilbo qui referme le livre vite fait bien fait en faisant la tronche et bougonnant dans un “ce n’est pas terminé…” quand frodon demande s’il peut lire
tu sais que, là en ce moment, j’ai tous les scénarios possibles en tete ?
genre en fait tu me piques mes sous et tu es en train de choisir ton prochain gogo dancer pour ta soirée d’orgie libertine pansexuelle machin
Après analyse c’est le plus probable que j’ai trouvé”

Cela marque le premier jour où il exprime clairement l’idée que je lui pique ses sous sans raison.

Je rappelle donc que, tout à fait hors de mon champs de compétence, j’ai déjà fait largement plus que tout ce pour quoi j’ai été payé.e, que j’ai expliqué (en audio malgré mes atypies) régulièrement en quoi consistait la préparation de sa com’, qu’il avait un fichier (même 2 en fait) pour garder un oeil dessus, qu’il a eu un prologue audio mais je suis un.e escroc.

La blague ultime ?
Comme évidemment ça n’a toujours pas été géré, je me suis emmerdé.e aussi à faire un petit teaser vidéo.
Il n’est pas assez bien, quelle surprise sachant que ce n’est pas mon métier, que je n’ai pas eu les illustrations pour mais je suis une Pathétique Pucelle Précieuse qui vole juste ses sous.

Envie de rire encore plus ?

“Mon truc” c’est le site que je lui ai recommandé pour trouver des musiques de fond pour les projets.
Les licences y sont détaillées au cas par cas.
L’ironie réside dans le fait que pour ça, il est regardant, pas pour les images par contre, on peut contrefaire sans hésitation…

J’invoque Obsydienn pour répondre à ça x)

*Une Obsydienn sauvage apparaît* Ouais bon, en gros, le droit d’auteur, c’est uniquement quand ça l’arrange quoi… Après les “de Schrödinger”, on a “le droit à géométrie variable”. Pas sure que les cours de justices soient fan…

31 Mai 2018

On est la veille du début de lancement de la communication autour de son projet.
Et que suis-je en train de faire ?
Ben je cours après les contenus qu’on ne m’a toujours pas remis.

Je demande cette info parce que je suis censé.e tôt ou tard mettre à disposition le premier chapitre du livre.
Encore faudrait-il que j’en dispose…

Réponse ?

“go talk to her
because i don’t know shit”

1er Juin 2018

Au détour d’une conversation au cours de laquelle je rappelle que je dois aussi faire sans la couverture puisque je ne l’ai pas reçue non plus (mais tout est de ma faute si ça n’avance pas), je lui demande si je profite du lancement de com’ pour démarcher des librairies partenaires en laissant un % sur les ventes.

On va passer sur le fait qu’un % sur les ventes implique des ventes donc qu’il n’y a pas d’impact sur notre paie puisque ça réduit sa marge bénéficiaire mais ne supprime pas son CA, on va passer aussi sur le sexisme assumé pur revenir au point où il précise qu’après nous avoir payé.e.s il sera à sec.

Cela contredit le fait qu’il ait déjà payé quelqu’un un jour mais aussi le fait qu’il soit incapable de nous payer (il précise seulement qu’il sera à sec).

Et accessoirement ça m’en ferait porter la responsabilité alors qu’avoir contracté avec autant de monde n’engageait que cette personne; surtout quand elle ne me fournit rien de ce qui est nécessaire à mon travail (littéralement la seule chose que j’ai eu me faisant avancer, c’est le prologue audio, de la voix directement).

Je saute les heures/journées suivantes où la seule question abordée c’est ce que je fais alors que j’essaie de mettre en place toute la stratégie de com’ de fond alors qu’il s’attend à plein de pub sauce marketing, en dépit des documents à sa disposition continue par ailleurs.

4 Juin 2018

Alors que je lui explique qu’après le lancement des pré-commandes en juillet, on pourra s’ateler à d’autres choses (je rappelle qu’à la base je dois encadrer toute sa communication et pas seulement la communication autour de son livre), je reçois ce message :

A retenir parce que cela correspond bien à la réalité à l’époque (son forfait n’a pas de durée limitée dans le temps et ne l’engage que s’il est rompu avant pour faute avec obligation de régler le réel) mais pas à ce qu’il revendiquera par le biais de son avocat par la suite.

Je redis que oui, c’est le prévu, que je parlais de la suite après la com’ autour de son bouquin, et je précise “après si j’ai des contrats à côté, jserai pas à 150 € près” parce qu’à ce stade je n’ai plus de clientèle autour, je n’ai plus le temps pour pour des raisons qui doivent désormais vous paraitre évidentes.

Réponses :

[Commentaire ironique : diffamer une personne, verser dans la dénonciation calomnieuse et avoir un avocat qui en fait autant, ça passe pour “un truc grave” ?]

Plus tard dans la journée, je lui demande s’il a eu des nouvelles de l’illustratrice.
“no
– jvais la relancer demain du coup
– je l’ai relancé y a quelques temps, mais elle a pas répondu (jcrois que c’est y a une sem déjà)
– jdois avoir l’air grave méchante en fait”

[Commentaire : ressenti à juste titre, puisque j’adoptais sa posture sans même m’en rendre compte.]

Il dédramatisera ma position

Et on arrive à un propos que je vous invite à bien mémoriser :

Puis ensuite

Quand j’explique que c’est tout à fait moi, je suis le genre de personne toujours dispo mais qui ne va pas instinctiveent donner des nouvelles, petit retour paradoxal en 2 temps :

Traduction : merci de te faire violence pour la harceler à ma place.

Ai-je besoin de souligner d’où vient le paradoxe dans cette suite de phrases ?

5 Juin 2018

Excusez-moi, il faut que je sorte rire jaune.
Je vous laisse temporairement avec Obsydienn (si elle ne meurt par étouffée en lisant ça).

*Dead* XD

Mathématiques à sa sauce en réalité : plein de services reçus + plein de foutage de gueule en retour = diffamation, calomnie, contrefaçon et plus si affinité.

Bon et quitte à rire, on fait la triplette ?

Ensuite, il cherche à joindre Obsydienn et se plaint de ne pas avoir de réponse.
A ce moment là, très probablement elle est en cours du soir.

“ya des chances qu’elle soit en cours oui
– grmblblblblblblbl
– tu verras bien
si elle te répond plus tard 🙂
– je veux être riche et célebre maintenant :C
– mais j’ai en tête qu’elle finissait un cours sur l’animation ce soir
ça la fait rentrer autour de 21h30 je crois
– mmmmhhhhh :C”

Oui j’avais atteint le stade où je savais quasiment qui faisait quoi et quand T_T

“(si jamais aussi Obsydienn a pas bossé pcq apparemment elle bossait et avait mal au dos, so voilà)”

L’info qui tombe comme ça n’a l’air de rien mais constitue le premier élément d’une série puante.

On est au début du mois de Juin, j’ai mes remises de travaux qui approchent dont une animation qui comptabilise 300 dessins. Mais à part ça, j’ai pas le droit d’être surchargée ou d’avoir mal au dos…

6 Juin 2018

Je redemande la version corrigée format PDF du prologue du livre nécessaire pour la com’.

Donc littéralement, je ne peux plus avancer parce qu’on attend toujours le reste.

“c’est pas grave pour les dessins au pire, ça pourrait être une version brute, ça irait aussi
– le prologue peut se faire avec le dessin qu’elle a fait, mais on pensait corriger un petit machin sur le dessin.
– ça serait même un argument de vente du bouquin après
– est-ce que tu te sens d’aller parler à la correctrice directement comme ça tu peux discuter format et fichier et machin ou tu veux que ce soit moi qui fasse le facteur ?”

A ce stade, dans ma tête c’est “je sais pas, c’est ton projet non ?!”
Puis :

“bah si t’as le prologue fini c’est tout ce dont j’ai besoin 🙂
– fini oui mais pas mis en page, et y a ptete encore une ou deux coquilles qui reste”

Bon il est achevé sauf qu’il ne l’est pas.
Obsydienn, je crois qu’on tient le concept de finition de Schrödinger, ça dépend si t’ouvre le fichier ou pas XD

XD

Et au final, devinez qui est la connasse dénuée d’empathie, d’esprit d’entraide et là uniquement pour le pognon qui se tape la mise en page et quelques corrections pour tenir ses délais faute qu’il gère son propre projet ?
Bah en même temps si c’était pas moi, on serait pas là faut dire ^^’

[Commentaire : en fait, en indé c’est comme en entreprise, tout dépend de la mentalité du chef. Si le mentalité est une mentalité de supériorité où tout est toujours la faute des autres et z’avez qu’à vous démerder entre vous, ça ira dans le mur / ça finira en exploitation. On est dans l’illustration parfaite ici.]

Comme de toute façon, je sens qu’il ne sera pas inutile de redire ce qui est prévu, j’expose le plan global de l’aventure proposée sur le site à la découverte du livre :

On discute ensuite de certaines fonctionnalités, j’évoque des pages 404 custom avec des phrases en référence à des contenus du livre et proposées de manière aléatoire.
Je glisse l’idée de faire de phrases de remerciement.
Je vous offre la première suggestion :

Et si c’était pas clair :

Les autres ont été épargnées (notamment Obsydienn : “Obsydienn est responsable de la mascotte. Grace à elle vous pouvez rire de l’auteurice à ses dépends. Dites merci à Obsydienn”), tirez-en vos propres conclusions.

Indice :

Le même jour, il a accès à des écrans du site et on voit ensemble la page des crédits.

7 Juin 2018

En l’absence de retour de sa part, on discute de l’illustratrice du roman

“tsais, j’suis prêt à la payer 2000€ s’il faut (bon ptete 2-3 dessins en plus quand même du coup)
jcrois que le MAX de budget que je peux allouer pour ses dessins, c’est 2500€, mais alors me faudrait genre 15 ou 16 dessins”

D’un coup, un budget a surgi de nul part.

11 Juin 2018

Le déploiement du site est en cours.
Il a déjà accès à des reviews obtenues par la communication en amont ainsi qu’à un écran des statistiques du site (nombres d’inscription, pages vues, reviews réalisées, etc).

Il jette un coup d’œil au code source du site :
“411k caractère. C’est un livre à moi +-
– c’est rien par rapport à tout le code fait
– ouai bah voilà
moi ça m’impresionne tjs ce genre de truc
je sais que ça veut ptete pas dire grand chose pour toi, que ça t’aidera pas forcément avoir meilleure estime de toi, mais chapeau quand même, moi je suis incapable de faire des trucs pareils
c’est là qu’on voit le temps que tu passes à bosser
gg, respect.”

Spoiler alert: je précise donc que plus de 870 jours plus tard, il prétend et son avocat prétend qu’il n’y a jamais eu de livraison (sous-entendu, je l’ai arnaqué).

12 Juin 2018

Après lui avoir demandé si les premiers articles (consacrés à l’illustratrice et à la voix) lui convenaient :
“j’attends la suite :3 le moment où je serais riche et célèbre
– incoming, incoming 🙂
– and then i’ll cuming
– c’est ton problème 😛
– c’est pas un problème tu sais
c’est une partie importante de notre collaboration, satisfaire mes besoins sexuels et affectifs :3″

Allez, comme j’aime vous faire rire, je précise que c’est établi depuis longtemps que je suis quasi asexuelle et que j’ai une gêne sur le sujet donc la récurrence (et encore, je vous épargne) vous donne le ton.

Et je rappelle accessoirement qu’on est censés avoir un minimum de professionnalisme, la proximité ne justifie pas tout.

[Commentaire : ne forcez jamais vos limites, ne repoussez pas celle du respect qu’on vous doit, ça conduit à ce genre de mise en danger, parce que là ça ne transparait pas mais le malaise psy est très profond]

Plus tard dans la journée alors que je dois ausi gérer des difficultés d’une amie :

Deuxième fois que le thème revient au sujet de l’illustratrice.

13 Juin 2018

Je reçois un message après qu’il a discuté avec la correctrice :

“décidez vous sur une date qui convienne à tout le monde et tenez moi au courant d’ici max ce weekend que je sache où je vais
– bah moi j’ai envie de dire je m’en fout de la date, je suis pas sur que ce soit si important vu que tu vas faire bcp de pub. No ?
jusqu’à nouvel ordre je propose qu’on reste sur le 25 septembre pcq fuck it
elle aime bcp le site que tu me fais ;)”

Le site de Schrödinger plaît malgré sa non existence ou son existence ou… merde je sais plus du coup…

A ce stade, je n’ai plus le temps pour personne d’autre depuis longtemps, il s’en est d’ailleurs assez bien assuré par ailleurs (malgré le fait que je n’avançais pas par manque de matière).

“tu sais que je bosse pour toi hein ?
alors du coup le favoritisme
– Dois-je vous mettre en contact avec lui?
– non, mettez le en contact avec lui même 😛
– Il est parfaitement conscient de son existence.
– Pourriez-vous tenir au courant la personne de vos activités et agenda du moment ? Sur quoi travaillez-vous ? Il s’inquiète sur l’avancement de ses projets.
– ses projets avanceraient plus vite s’il n’en spammait pas la responsable 😛
– Si je peux me permettre chère madame, cela avancerait également plus vite si vous vous concentriez d’avantage sur ses projets plutôt que perdre votre temps sur celui des autres qui ont, je me dois de le signaler, beaucoup moins d’intérêt
– ouais mais comme je passe pas de temps sur ceux des autres, ça n’ira pas plus vite de toute façon x)
– Je vois, votre réponse me déçoit chère madame”

Cela n’a l’air de rien mais c’est l’atmosphère qui bercera l’ensemble de la suite.

14 Juin 2018

La communauté est donc son premier support de vente, plus tard il expliquera que “l’autisme ça fait vendre”.

On peut trouver ce point de vue problématique ou pas fonction de l’avis de chacun.e, néanmoins je vais ajouter ce message :

J’abonde en son sens sur le même principe de trigger que déjà évoqué.
Sous un partage FaceBook de news sur la thématique du viol, il expliquera que les victimes qui témoignent sont des opportunistes, faites-en ce que vous voulez.

19 Juin 2018

Il me présente la page de fin et de remerciement de son livre (dont j’ai une copie de la version post rupture de contrat, laquelle comporte une référence à son site de Schrödinger XD) ûis me dit le message bonus qu’il y a pour moi :

21 Juin 2018

Alors que je gère aussi la résolution d’un problème avec son compte Paypal et l’utilisation de KDP d’Amazon :

“meuh non, t’aurais trouvé quelqu’un qui fasse aussi le café ^^
– ouai mais elle aurait pas été aussi gentille, pro, agréable, et tout et tout
– et surtout pas garanti qu’elle aurait cru en moi, et aimer mon travail (ou au moins apprécier à sa juste valeur le temps l’énergie et la dévotion que je met dedans).
Ca, c’est juste capital pour moi. Jdemande pas à cequ’on me suce la bite et qu’on me glorifie ou autre, mais ouai, respecter le truc.
[…] t’imagines pas le nombre de gens qui ne m’ont pas respecté, ni cru en moi, comme ça, gratos, genre j’ai aucune valeur.
[…] du coup, ouai, j’ai tjs eu peur de revivre des trucs du genre (et ça m’est un peu arrivé avant que jtombe sur les bonnes personnes, ENFIN). Donc vu que ça se passe bien avec toi, je te garde ^^ et t’es la meilleure, vala, point barre, c’est tout. Des objections ?”

Après le début de partage de la page FaceBook, on atteint les 23 likes en quelques minutes.
Une question tombe :

“non y’a pas plus rien à faire
mais jpeux pas jongler à vie entre mon taf et répondre à tout le monde
jbosse 22h / jour en moyenne depuis 2 semaines ^^’
et à chaque fois ça brise mon rythme
-est-ce que ça t’arrangerait qu’on se fixe un rdv un de ces 4 pour que tu m’expliques tout bien où on en est ? et vraiment j’suis dsl de briser ton rythme, mais même si tu me dis que tout est fini, bah, je le vois/comprends pas.
– non mais je le redis tout n’est pas fini, sinon ça serait en ligne.
mais j’attends toujours le chapitre 1 corrigé, à défaut d’avoir le temps de finir ça.

Et j’ai vraiment pas le temps en fait
je pause que pour dormir
jpeux pas faire de la place dans mon agenda”

La page passe le cap des 31 likes et un partage spécial avec encouragement d’une personne du “milieu autistique”.

22 Juin 2018

“Je ne sais pas quoi te répondre et ça me fait chier
ça ne va pas du tout
– je fais toujours la même chose, du coup je vois difficile quoi te dire de plus
je peux pas faire plus d’effort quand j’ai littéralement pas le temps de vivre en fait ^^’ jvois pas comment je peux faire ça mieux
pour Paypal on en a parlé au début du projet et tu ne voulais pas envisager une autre solution, donc j’ai fait avec et je pense que le problème d’alimentation de ton compte
est pas impactant pour la suite
et je finirai juste en disant que à part 3 pages que j’ai fait pour une cliente récemment et qui ont du me prendre 45minutes à tout péter, si, je bosse actuellement que pour toi.
mais j’ai beaucoup dépendu des autres et jdois rattraper mon retard.
jpeux pas faire plus que ces 22h/j humainement parlant.
et à part t’envoyer un message tous les jours en mode “jbosse sur l’automatisation du bordel”, j’ai absolument rien de plus à en dire en fait.
et encore une fois si je dois y penser, t’imagine même pas le nombre d’heures que j’y perds en terme de déconcentration.”

[Commentaire : avec le recul, à ce stade, la seule chose qui explique cet échange, c’est le fait qu’en livrant le site j’ai déclenché un processus qui ne dépendait absolument plus de moi. Son échec éventuel n’était plus du tout entre mes mains mais entre les siennes. Et moi je devais vivre en dépassant toutes mes limites niveau atypie dans la vie, je prenais dans la gueule une violence inouïe injustifiée alors qu’on avait passé un cap crucial et toujours le même appel à excuser tout ça parce que son atypie à ellui. Je n’avais plus aucune vie et ça va encore durer 4 mois environ.

En parallèle j’ai aussi de gros problèmes persos avec mon ex et la garde de notre fils, des questions de transport; ce cadre complet de vulnérabilité reviendra par la suite]

25 Juin 2018

Je lui confirme ce qu’il pressentait à mon sujet, la piste du haut potentiel est envisagé par un de mes psys.
Il m’avait “diag” dès nos premiers audios; la piste qu’on m’invite à étudier est un trio HPI, HPE et TSA.

26 Juin 2018

Nouvelle version du budget, s’il reste 200 à 300 € quand il aura tout payé, ça veut dire que pour payer l’illustrarice et la correctrice il faudra entre 900 et 1000 €.
Sauf qu’aux dernières nouvelles, on est à 2000 € la première et 1500 € la seconde…

29 Juin 2018

Alors que je venais d’évoquer la “trahison” d’un “ami” qui m’a enfoncé.e pendant une phase de déprime:

Faut-il que je rappelle de nouveau que c’est encore la merde plus de 2 ans et demi après ?
Non je crois qu’on le sait et que la reconnaissance éternelle et le respect n’ont jamais existé.

Donc désormais sachez le, la déchirure entre amis qui fait bien mal comporte une plainte abusive devant une instance pas compétente…

Allez bonus pour rire :

Et je suis sympa, je vous épargne le long discours transphobe qui a suivi plus tard (et je m’étais out non binaire donc voilà, d’ailleurs c’est la première personne auprès de qui je me suis out, au moins ensuite ça a été plus facile T_T).

Au passage, il m’a demandé comment je me situais politiquement :
“anarchiste pacifiste non violente
– donc globalement extrême droite ?”

Je rappelle que cette personne se présente comme anarchiste (communo anarchiste même), j’espère que vous saisissez le problème.

30 Juin 2018

La journée s’ouvre avec le message suivant :

Si vous avez un doute, non, ce n’est pas moi qui l’ai écrit mais bien ellui.
La correctrice s’impatiente faute d’avoir les contenus nécessaires à son travail, d’autant que ça bouscule son planning et va l’obliger à bosser un été non prévu.

Là on est typiquement dans ce que je dénonçais déjà : faute de suivre son projet et de s’arranger pour avoir ce qu’il faut, rien n’avance.
Et qu’on soit clairs, je ne blâme pas l’illustratrice qui traversait une période très difficile mais bien la pression qu’elle a reçu qui a aggravé la situation et forcément a mené à tout cela.

Mais pour une raison obscure, tout ça s’est mis à relever de MA responsabilité.
Et c’est là que le concept des Pucelles Précieuses commence à apparaître comme il reviendra, 1 an plus tard, dans son article du 30 juillet 2019, je cite :

“Je ne sais pas quel est l’élément qui explique cet état sur l’espèce humaine. Cette difficulté
progressive à apprendre à se gérer, et à communiquer. Ce réflexe systématique pour esquiver
toute notion de responsabilité.”

Je vous laisse apprécier l’ironie du passage avant d’ajouter la suite du propos (et conclusion de l’article) :

“Mais, ce que je sais, c’est que ces pucelles précieuses me collent toutes les étiquettes possibles et
trouvables dans le dictionnaire. Et à défaut d’avoir un tant soit peu de sens, c’est très comique.”

(extraits de l’article “Je suis machiste, homophobe, nazi suprématiste blanc, validiste, et encore plein d’autres trucs.“)

Mais revenons-en à nos problèmes de correction / illustration :

“dans tous les cas si elle a fini la partie correction et mise en page hors dessins
ça m’intéresse
sinon tant pis x)
– attends, je pense que ça part en cacahuète donc je vais un sujet commun
– ok
– j’espère que ça va pas faire peur à l’illustratrice que tout d’un coup ça s’agite et on lui réclame des trucs”

A ce stade je rappelle qu’il était censé lui en parler déjà quasiment chaque semaine, alors soit il ment sur ça, soit il ment dans cette réflexion; dans les deux cas, le but est de poser la responsabilité de son éventuel départ (lié à une éventuelle panique) sur nos épaules, méchantes que nous sommes à demander des éléments nécessaires à notre boulot.

Il crée un groupe de conversation mais reçoit ce message entre temps :

Vous noterez la propension à gérer ça sans ellui, un conditionnement rondement mené qu’il va reporter sur moi ensuite :

Ce qui me fait chier, c’est surtout qu’on m’a déjà fait comprendre qu’en cas d’échec tout sera de ma faute.
Donc évidemment que je cherche des solutions.

“et si y a quelconque inquiétude, tu sais que tout le monde sera payé”

AHAHAHAAHAHA lol

Ouais, j’attends toujours XD

“la correctrice, l’illustratrice, toi… j’ai plus de news de Obsydienn par contre donc je la laisse dans son coin plus envie de courir après elle si elle réapparait pas (pas méchant, juste, plus pratique)”

[Commentaire : à ce stade, vous pouvez avoir l’impression qu’Obsydienn a posé un lapin à l’équipe, d’ailleurs on reviendra bientôt sur ce qu’il me dit d’elle et sur les réalités en arrière plan.]

J’ai proposé à l’équipe de sortir une version non illustrée, histoire que tout le monde puisse avancer sur ses priorités.

“je tiens à dire que tout ceci rajoute encore plus de stress d’inquiétude et d’impatience :P”

[Commentaire : Je tiens à dire, 2 ans et demi plus tard, qu’à partir du moment où tu n’as rien géré et passé ton temps à reprocher les failles, inexactitudes et retards aux autres en ne faisant pas grand chose, tu n’avais pas ton mot à dire surtout quand il consistait à nous faire sentir comme des merdes et nous coller un syndrome de l’imposteur]

“je flippe que l’illustratrice stress et lachent tout et veuille pas faire le 2e livre (et les autres). Je flippe que ça se passe pas bien la sortie. RHAAAAAA”

Oui pare que le flip c’est ça et rien d’autre, pas notre ressenti, pas notre épuisement bref, grande preuve d’empathie, encore.

“j’ai vu que sur le site y a que 5 inscriptions et 8 étapes dans la chtite aventure que tu as fais, le compteur visite bouge pas bcp non plus
– il faut un trimestre pour bien référencer des contenus sans compter la pub à côté, c’est pour ça que je pressais le pas le mois dernier
là ça ira largement vis à vis des dates et étapes de sorties
– j’ai presque envie d’annuler la sortie -_- ça a l’air d’être un plan foireux chiant et je suis nerveux”

Une remise en cause de l’expertise plutôt que de sa propre attitude, c’est gratuit.
Je rappelle qu’il y a 0 investissement dans la concrétisation d’un plan qui n’a pas avancé parce que… ben effectivement, j’ai passé un mois complet à tenter de presser tout le monde, en vain.

1er Juillet 2018

Attention, instant ironie, surtout après les propos précédents :

“En tout cas sache et souviens toi que tes la meilleure
Et parfois, parfois jinsiste, cest pas notre fauteet faut arrete4 de sautoflageler non stop
Et cest un perfectionn8ste eternel insatisfait qui te le dis
Personne nest parfait et pendant quon se sepuku pour une erreur mineure les autres kiff nous rappeler cette dite erreur en se lus5rant le poirreau dqns unocean de connerie
[…]
Plein de com pour choper le livre. Strop bien
– c’est que le début
– Jespere mais cest deja top. Ca me touche. Je chialerais presque”

Petit bond de quelques heures :

Chargée de com, de dev, de carrière, de gestion d’équipe, de gestion de crise, de traduction… et linguiste.
QUI ME PEUT ?!

Bon et chargée de budget aussi apparemment.
D’ailleurs “tu connais mon budget” : bah non, il change tous les 4 matins…

Oh mais dites-moi, est-ce qu’il essaierait pas de me faire croire qu’il a toujours prévu le prix qu’Obsydienn avait conseillé lorsqu’il disait payer la personne 1000 € ?!

On remet une couche de cringe ?
“comme d’hab jte fais confiance, voilà la clé de ma maison, le code de ma carte, mon porte feuille, et mon premier né mâle x)
– je sais bien. jvais voir le max de solutions que je peux trouver en peu de temps pour que tout évolue dans le bon sens
– tu es la meilleure ♥ porte mes enfants ♥ :D”

Revenons plutôt à la communication qui, la veille, était déplorable, faisait partie d’un plan foireux, etc, etc :

“Ca m’a vraiment ému de voir tous les chtits commentaires hier soir/ce matin. J’avais pas vu ça venir. Je sens que ça commence à s’accélerer c’est cool, j’espère que l’illustratrice reprendra du poil de la génie”

Brefouille…

2 Juillet 2018

Retour au cringeworld avec un début inoffensif :

“Je mennuie
– ah, courage
– Occupe toi de moi
– euh, j’avoue manquer d’idées
– Send nude
Show bobs and vagene”

[Commentaire : je sais très bien qu’il va invoquer l’humour maladroit d’une personne autiste mais sincèrement, à quel moment c’est un token d’immunité pour ça].

Et ensuite on revenait à l’essentiel :

“Je suis riche et célèbre ?
– jsais pas, j’attends la fin du boulot de de la correctrice pour voir combien je vends de versions digitales en 3 semaines”

Oui parce que guess what, même sans les illustrations, je n’ai pas encore tout le contenu…

“d’ailleurs, j’aimerais reparler vite fait du prix avec toi
et les versions”

Oui, vous avez bien lu.
Après le début de com’.
Donc j’ai précisé que j’avais compté -2.50 € pour les versions non illustrées mais au final je dois revoir tous les tarifs avec la correctrice alors qu’ils sont fixes depuis 3 mois minimum presque 4 et que toute la com a débuté depuis 1 mois.

[Commentaire : merci de ne pas perdre de vue que quoi qu’il arrive, les échecs (ou absence de réussite, si vous vous appelez Macron) viennent des autres et surtout beaucoup de moi.]

Sa proposition (sortie de…) :

“ben digi illu on était parti sur 5 €
– bah go 5 alors
– pour ça que je disais -2.5 € sur la version non illu
comme ça ça fait moitié prix sur la version digitale
– 7.50 € c’est trop peu en papier pour le nombre de page et la qualité
après c’est mon point de vue
– on peut aller sur 10 alors
– ça fait rond, ça sonne bien
– par contre , si c’est possible, j’aimerais mettre la carte à la fin du livre, même dans la non illu
– ben ça, ça dépend de l’illustratice
– ah  ?
– ben ses délais
– pour voir si elle va assez vite pour la correctrice ? :P”

On apprécie la marque d’humour, c’est pas comme si tout le monde frisait le burn out…

“le but de la non illu
c’était de sortir plus tôt
– ouai donc ouai
si elle va assez vite on la met, sinon non
– si c’est pour que ça sorte aussi en décembre c’est pas possible
après encore une fois
ça pousse aussi les gens à attendre décembre
c’est pas forcément un mal
je ferai un communiqué complet sur les différentes versions
– jte crois, moi j’avoue jtrouve ça étrange, mais bon, j’y connais rien en marketing/com/tribalité/autrecomme je le dis depuis tjs, je te fais confiance aveuglement
donc je me range à ton avis d’expert à 300€ de l’heure :3
– je fais juste une différence entre gens pressé qui veulent avoir l’essentiel tout de suite
– (je dis ça sérieusement hein, je le pense)”

Tellement confiance aveuglément qu’il se paie ma tête dans le dialogue et change une stratégie bossée depuis des mois comme on change de chemise.

“bon, sur ce je te laisse, et oublie pas encore une fois, je te fais confiance
je ferais ça avec très peu de gens, surtout avec un projet si cher à mon coeur, si précieux, si important, si intime”

Je pense que là, tout le monde a bien intégré le schéma fonctionnel de la relation, donc je zapperai ces épisodes là me concernant à l’avenir.

3 Juillet 2018

“j’ai mis à jour les dates de sortie sur la page consacrée au livre
et Marie a passé sa pré-co, j’ai envoyé une demande de paiement via Paypal avec un petit message personnalisé
– MA PREMIERE VENTE
et les gens peuvent choisir la version qu’ils prennent ? genre là elle a préco laquelle ?
rebalance moi le lien d’admin avec les données éco plz je l’ai perdu (pourtant je l’avais enregistré)
fin les ventes et tout le tralala”

Tellement au taquet pour le suivi de sa réussite que clairement il ne passe jamais sur le site.
D’ailleurs, il n’y a pas eu d’annonce officielle de la sortie de sa part à ce stade, malgré un pool de lecteurices intéressant sur son blog.
En comparaison j’ai les écrans h24 sur mon deuxième écran pour suivre les statistiques.

“pour l’instant ils peuvent choisir entre papier et digital, je vais ajouter les versions non illustrées
tu devrais être en copie des prochains emails automatiques quand y’a une commande
jme les mets en alerte pour pouvoir aller envoyer les demandes de paiement via Paypal
tu devrais en voir passer un puisque je vais commander un exemplaire pour mon padre”

4 Juillet 2018

Le sujet a déjà été abordé maintes fois mais allons y.

“tu as pris ça en compte dans le calcul je suppose ?
– tous les systèmes de paiement prennent une commission. donc oui, on compensera par des exemplaires en plus, c’est pas un souci”

“t’es dispo pour papoter au micro un peu ? Ca me manque ^^
– pas ce soir, faut que je monte ma vidéo et je dors déjà debout , par contre tous les autres soirs à venir et surtout, à partir de samedi midi j’ai plus mon fils chez moi donc tout mon temps
– en plus jsuis presque resté debout pour toi ce soir ^^
– je t’avais dit que je serai occupée
– jte laisse gérer, sauf si tu veux me yesouitravail, mais jcrois que ce serait mieux que toi tu le modifies comme il faut sinon tu vas encore me dire pareil après, et je ferais jamais comme tu penses qu’il faudrait faire donc… DEMERDES TOI x)
– jte laisse bosser, je te sens occupée (et tu me l’as sous entendu). Je suis ko par la mélatonine aussi. Tout plein de bisoux, bananuit, et je t’attends au tournant samedi :P”

Cette personne a écrit un roman avec des métaphores et des notions complexes mais est capable de me dire que j’ai sous-entendu le fait d’être occupé. dans cet échange…

5 Juillet 2018

“le nombre de like de la page a dépassé le nombre de like de ma page de blog
en l’espace de genre 2 sem”

Mais quelle est donc la connasse qui a mis en place ce plan de com’ et cette stratégie mode plan foireux qui a l’air de totalement échouer en dépit du fait qu’elle avait tous les contenus nécessaires à faire son boulot depuis le premier jour ?!

“je viens d’avoir un partage de publi plutot balaise”

Le screen qu’il m’envoie montre un partage le mentionnant, reprenant le 4e de couverture et un lien vers le site.
Il montre aussi une partie de l’échange qu’ils ont eu ensemble et qui montre que la personne a été convaincue par le prologue audio, je cite : “Cette voix <3”

“sa page fb a pas loin de 4.5k de like”

Ouais, c’est incroyable ce qu’il peut se produire quand on suit son plan de com’ -_-
Qu’aurait-il bien pu se passer s’il avait été suivi scrupuleusement depuis le départ…

6 Juillet 2018

J’ai annoncé être moins disponible exceptionnellement, charge familiale.

“je récupe le chapitre 1 corrigé et jme lance dans une communication plus offensive pour attirer du monde sur le site
faudra que je fasse un point avec la correctrice pour voir dans quels délais la version digitale pourrait être bouclée
– Elle ma dit 3 sem”

Ah oui parce que en prime, on me fait pas suivre les infos alors que je suis censée tout coordonner…
3 semaines de délais alors que tout aurait du commencer au 1er juin…

Au soir, suivi footballistique :

“ça a tututé chez toi après la victoire des fromages qui pue ?
– ouais
on est 1700 pécores mais tu nous croirais 20000 quand la France gagne…
– putain, j’ai lu “préco”
tu m’as fait flipper
CONNASSE !”

Ceci est le genre de raison pour laquelle plus le temps passe et moins j’ai envie de communiquer, voire plus le temps passe, plus l’idée de devoir communiquer à un rythme qui n’est pas le mien me déclenche des crises d’anxiété très abouties.

Changeons de sujet, donc.

“quand le livre sera sorti et tout, je serais fan de faire une petit réunion avec les personnes du projets
l’illustratrice, toi, la correctrice (chaud de la faire venir je pense), éventuellement Obsydienn
d’ailleurs, t’as des news de Obsydienn? pcq moi elle vient plus me parler
– oui j’ai discuté avec elle hier
encore aux prises avec le CPAS mais
ça devrait être réglé lundi
– elle veut plus bosser avec nous ?
– si si mais entre la fin de ses cours qui a été décalé et le CPAS qui fait tout et rien pour pas valider son stage
– ok, pcq moi j’ose plus lui parler en fait, elle répond pas ou rien, et bon, marre de courir après pour ses machins (surtout que mon budget est serré et c’est pas le plus nécessaire)”

Je rappelle qu’il avait affirmé pouvoir nous payer dans tous les cas une période d’un an à l’origine.
Puis jusqu’en septembre et comme Obsydienn n’a pas été payée entre temps, logiquement, décembre est tenable.

“bah ça me soule pas, jtrouve ça juste dommage, et bon bah tant pis osef quoi c’est elle qui gère son business
surtout que tu lui as donné tous les outils pour faire ça correctement, et bon même si elle galère avec cours/cpas, bah, elle a d’autre ressources quand tu compares avec l’illustratrice par ex qui a du mal aussi, et pourtant elle fait son taf”

[Commentaire : sauf que non, l’illustratrice on l’attend toujous à ce stade, en fait, puisque c’est même exactement pour ça qu’on a du faire une version non illustrée pour finir avant décembre.]

“pareil mais je suis prêt à accepter les retards et autres si c’est pas bullshit, et là Obsydienn je sens du bullshit un peu”

Accepter le retard des autres avec qui j’ai une conversation de groupe désormais oui, du coup dire la vérité sur Obsydienn, non, on y reviendra.

Petite précision à ce stade, le “bullshit” c’était la mort d’un ami que je connaissais depuis 10 ans suite à un cancer du pancréas. Mais à part cela, il est bourré d’empathie.

” je value ton travail énormément, et j’attends que tu passes la 2e avec le spam sur les forums et groupes”

Ah bah attendez, c’est ma faute en fait, je suis conne quand même.
Inutile de souligner qu’en fait perso mon taf est fait, par rapport à notre contrat, puisque le site avance en maintenant régulière et que ce qu’il manque, c’est que ce l’on ne me fournit pas…

“moi je pensais aller au lit, sauf si tu veux que jte tienne compagnie ? :3
– J’te laisse aller dodo
– bouuuh tu me jettes”

7 juillet 2018

Je demande s’il a fait une demande d’ISBN pour pouvoir référencer son livre sur plusieurs plateformes.
En substance la réponse c’est “Amazon le fait tout seul” (la génération de l’ISBN j’entends).

“Sauf qu’attendre de pouvoir sortir une version m’empêche de référencer le livre avant”

Et puis elle est où la confiance aveugle en mes compétences et ma stratégie…

Parallèlement et sorti de nul part :

Alors…
1/ rien à foutre que vous soyez ce-que-vous-voulez-phobe on ne vous demande pas votre avis pour vive
2/ par contre prétendre nous aimer comme on est tout en nous mégenrant, moquant, mettant en danger, voilà
3/ je ne vois pas à quel moment il s’agit de confondre ? tu tiens des propos transphobe, tu es transphobe, point. (idem racisme, sexisme, etc)
4/ à ce stade, le fait de le répéter en association avec des postures problématiques est juste une façon de me conditionner à me détester (et ça marche, j’ai poursuivi avec une dépression forte pendant plus d’un an et des pensées suicidaires)

Changement de sujet mais posture toujours problématique, en réponse au fait que je m’inquiète de devoir improviser parce que mon ex est plus qu’en retard pour venir chercher notre fils :

“t’es un peu autiste toi aussi, si on perturbe ton orga ça te pourrit la vie”

Oui c’est sûrement plus à cause de ça et pas du fait qu’on parle d’un très jeune enfant et de tout ce que ça implique en terme de repas, soins, etc.
Revenir au diag qu’il dresse de moi, c’est plus important.

Nouveau changement de sujet :

“hs, je vois ton dernier partage sur la voix
faudrait pas la recontacter gentiment pour le dernier chapitre, voir où elle en est ?
j’ai eu 2-3 retours de ce truc là, les gens surkiff (le prologue)
si je suis riche et que j’ai les moyens je lui ferais une offre digne pour l’entièreté des livres
genre 5 ou 10k
enfin jsais pas si ce sera suffisant mais ouai j’insisterais un peu
c’est aurelie qui m’a fait comprendre que ce serait le top du top du top, elle a dit je cite “je suis pas fan des livres audios mais avec une voix pareille je suis plus que fan”
elle avait mal au crane, mais la curiosité l’a poussé à clicker, en plus jlui ai pas dis ce que c’était, juste “tu vas kiffer”, et elle était sur le point de s’endormir tant elle était bercée par la voix et l’histoire”

Je sais pas mais à partir du moment où une personne vous dit que le problème ça n’est pas le budget et qu’on s’est accordés à trouver une autre solution… on laisse la personne tranquille ?!
Peu importe les retours des gens.
La personne sait déjà que sa voix plait, c’est une voix pro, elle va pas se laisser convaincre par l’engouement, ni l’argent déjà décliné, faut savoir se dire stop en fait, c’est ça le respect hein.

Non mais vaut mieux faire des articles pour expliquer ce qu’est le respect et comment gérer ses responsabilités (spoiler alert : il en doit à personne, tfaçon c’est la faute des autres).

Ensuite, il me demande le lien vers le prologue du livre pour l’envoyer à des gens.
Je lui indique le non sens complet vu que le but c’est que les gens s’inscrivent sur le site pour l’obtenir et nous fournir des infos dont on a besoin.
Il m’explique aussi avoir “légèrement changé” le texte proposé sur le site pour accompagner l’envoie en MP (juste validé depuis 2 mois et faisant partie d’un plan de com’ travaillé mais osef de mon expertise, mon métier s’improvise, c’est même pour ça qu’il cherchait quelqu’un pour le faire à sa place.).

Ma réponse :

“fuck j’ai déjà publié sur deux groupes FB
– plus qu’à éditer
– grumph
bon bah apparemment ça a été refusé sur un des deux groupes”

Alors déjà on est passé d’une histoire d’envoi en privé à de la publication dans des groupes, ensuite on demande mon avis sur un texte alors que mon avis on s’en carre puisque l’envoi a lieu en amont et en prime, on ne vérifie pas les règles du groupe et on tombe visiblement sur un groupe où la publicité est interdite.

Donc bonjour, le post improvisé qui va à l’encontre et du plan de stratégie en place et de l’image qu’on veut donner.
Très bonne façon en réalité de faire en sorte de ne pas devoir faire sa propre promotion.

On tient un fichier des pages/groupes démarchés, je demande donc :

“mets le fond de la ligne en rouge pâle pour celui qui a refusé”

Réponse ? Oui ? Non faut pas déconner…

“bah jl’ai carrément effacé
– et du coup je sais comment où ne pas publier ?
– c’est un groupe avec peu de gens dessus, je pense pas que tu tomberais dessus de toute façon lol
– ça change rien dans le principe, ça serait beaucoup plus pratique d’avoir la liste complète
ne serait-ce que pour que je contacte un admin un jour pour changer la donne”

Ouais aucune chance que je tombe dessus en faisant par exemple mon boulot ou que j’ai besoin de la liste pour rattraper les conneries qu’on va de toute façon m’attribuer…

8 Juillet 2018

A ce stade, si des conneries sont faites je ne m’en soucie plus.

Je relève juste que si je ne sais pas pour les likes, j’ai noté 20 inscriptions de plus sur le site.
Et l’arrivée de nouvelles reviews.

Dérive de conversation sur un article que j’ai fait au sujet de l’éducation (article assez complet et documenté pour être relayé par un ministère étranger de l’éducation) ou je reviens notamment sur le fait que l’expérience précède la connaissance.

Notez qu’a priori c’était une question.

“non, rien ne s’apprend par coeur, surtout pas les sciences”

Et je ne détaille pas parce que c’est exactement dans l’article, sources incluses.

Imposer son avis en parlant d’une autre problématique sans connaissance, sans argumentation et en invitant à ne pas faire chier…
Fun fact: son avis est systématiquement supérieur à celui des autres, y compris pour son livre (les gens qui ont critiqué négativement le savent).

Retour à son projet :

“j’ai vu pas mal de gens réclamer le chap 1, mais il est dispo que si y a 100 inscrits c’est ça ? ca va être long :3
– oui il est dispo après 100 inscrits
et heureusement puisque pour l’instant la correctrice n’a pas fini a priori”

9 Juillet 2018

J’ai précisé que j’étais débordée et indisponible, puisque je n’ai pas pu consacrer du temps à de la recherche de clientèle, les finances de l’entreprise se portent mal et le retard sur son projet m’obligent à trouver des solutions d’urgence et d’emprunt.

“tu peux
– Ok, j’écris ça”

“non mais quand je dis que j’ai pas le temps, j’ai vraiment pas le temps, c’est pas du tout possible
– tkt, bosse, courage, je croise les doigts pour toi, prends le temps de gérer tes trucs”

Merci pour l’autorisation.
Le simple fait d’écrire ça précise parfaitement l’ascendant qu’il a sur moi.

Plus tard dans la même journée :

“jsuis un peu triste pour toi que tu galères en ce moment, du coup j’ose pas trop parler de mon projet à moi ^^
– ça date pas de là que je galère, si on se retient de parler boulot ça va être compliqué
– non je me retiens pas mais ça me fait de la peine
ça me fait grave chier de savoir que tu galères
vraiment, ça me touche presque autant que si c’était moi à ta place
empathie 100%”

On appelle surtout ça avoir une conscience, dommage que ça n’aille pas jusqu’à avoir des scrupules.
Au passage, une pub sur le Discord de Fanta et Bob; il ignore ma recommandation sur la présentation.

Je saute les jours suivants où l’essentiel consiste à me partager des screeens de personnes qui relaient les communiqués autour du livre avec des commentaires encenseurs.

14 Juillet 2018

Je l’informe que j’ai eu des nouvelles d’Obsydienn et qu’elle avance mais qu’elle s’inquiète d’être payée ou pas et n’ose pas en reparler.

Je tiens à préciser qu’à ce stade, il m’avait dit l’avoir payé pour l’avatar et la bannière YouTube et avoir un forfait mensuel.

“Du coup on fait quoi ?
– moi je suis pour attendre qu’elle finisse et la rassurer sur le fait qu’elle sera bien payée
au pire je lui avance, je m’en fous
– Ouai, je maintiens que ca a pas de sens vu que jlui “offrais du taf” et j’ai pas de news (les dessins cartoon/fun/smiley/émotionlol) :/”

Alors non, en tant que client, vous n’offrez pas du taf.
Vous demandez une presta, on vous facture, point.
On fournit un travail donc vous payez, c’est pas une faveur que vous nous faites.

20 Juillet 2018

Alors que je viens de lui dire que je suis toujours moins disponible à cause des urgences de ma boîte :

“jte l’avais déjà dis je crois mais ça se confirme
– ouais mais jvais encore te répondre que ça dépend pas spécialement de moi
sans le boulot des autres
je peux pas grand chose de plus
– c’est quoi tes bons plans d’ailleurs ? (je précise quand je disais je venais aux news, c’était de toi personnellement hein, je venais pas faire “ça y est j’suis riche et délèbre ? ^^”… je sais que tu galères donc je m’inquiète/fais preuve d’empathie et de tendresse)
tkt je te reproche absolument rien, au contraire
sans toi je sais pas ce que je ferais, j’ai vraiment de la chance de te connaitre, t’avoir rencontré
[…]
j’ai eu une espèce d’épiphanie hier soir/ce matin “ok, je suis pas en forme, grumpy grumpy grumpy, mais sans elle je ferais quoi ? Pareil en vachement moins bon, donc ta gueule et souris”
j’aurais pas de site, pas d’idée de découverte du livre, pas de gros site comme goodreads, juste de la lamentation “sivouplé lisez mon livre” sur des groupes/forums comme j’ai fait ici, et puiiiiiiis… plus rien.
et surtout, j’aurais pas ton réseau ni tes contacts donc wala”

En dépit du discours sur l’empathie et la tendresse, le but était très clair et la suite le prouvera.

22 Juillet 2018

“ca se passe pas mega super avec Obsydienn, j’aurais besoin de toi … :/
pas super du tout…”

Et ça, c’est ce qui se passe quand on ment comme on respire.
Mais à ce stade, moi j’ai la conviction que c’est détaché de leur forfait mensuel, vu qu’à chaque question budget menusel ou restant, il la mentionnait.

“je sais pas quoi lui dire je préfère plus répondre, j’attends de tes news/conseils/opinions sinon je sais que ça va partir en cacahuète avec moi
(crise de panique)
– pourquoi ne pas simplement repousser la commande pour lui payer plus tard ?
histoire de la payer quand même
et que ça soit pas critique
– en fait je ne sais plus comment lui parler, je suis dans une situation où je me sens bloqué dans la communication :/
– ben de toute façon là tu n’as pas les sous
– plusieurs fois on a parlé business comme ça et ça change d’idée (souviens toi la bannière). J’suis ptete débile hein je sais pas mais bon… ouai”

A ce stade je précise qu’il ment sur son budget (il a déjà précisé à plusieurs reprises pouvoir payer) et qu’il détourne le sujet (elle ne change pas de sujet là, elle s’inquiète d’être payée et ça fait déjà plus d’un mois qu’elle en parle).

“autant lui répondre que si ça la dérange pas, vous remettez ça à plus tard
– et puis on a déjà parlé de son retard, et tu vois la réponse qu’elle me sort “oui lolilol sorry fait chaud”
HUMHUMKWA
– bah perso j’ai la crève quand il fait chaud donc je vais rien dire
mais ça change rien à la question du prix
autant lui dire que tu attends les entrées pour lui payer”

Pour une fois je ne laisse pas la digression opérer.

“t’aurais une formulation à me suggérer ?
– bof. dis lui que le but c’était ni d’être pressés, ni de brader ses services et que si ça lui convient, vous reprendrez ça genre en septembre, histoire de lui payer ce qui convient sereine quand tu seras plus aussi ricrac que maintenant

donc si je dis

“ok, bah écoute moi jte propose de voir ça en septembre quand le livre sera sorti, comme ça tu ne brades pas tes services, et moi je vois si c’est dans mes moyens.”

C’est bon comme ça ?

L’idée c’est que je me “décharge un peu” (voir déresponsabilise pcq j’en ai un peu marre, je te dis pour moi c’est bullshit, et marre des soucis d’arrangement/com) et que c’est à elle de venir vers moi si elle veut du boulot/argent. Et en plus j’ai plus trop envie d’avoir un boulot rushé comme la bannière.”

Le terme “déresponsabilise” est approprié, il cherche à ne pas avoir à endosser ses responsabilités et sa part d’un contrat.
De nouveau, il prétend que c’est à elle de venir si elle veut du boulot / de l’argent, sauf que justement, l’argent n’est pas au rendez-vous fixé.

Puis pour moi :

“help
une discussion groupée ou quelque chose ? Je sens que je vais pas m’en sortir tout seul
– je lui renverrai un message quand j’aurais le temps
– En attendant je ne lui dis plus rien ?
– bah tu peux lui répondre que c’est mieux comme ça pour pas qu’elle passe du temps dessus tant que tu peux pas la payer sans être trop dans la merde
– si j’ai le choix je préfère attendre, car je sens que ça va partir en vrille”

Et en gros, il va me laisser “attendre” jusqu’en Octobre…

23 Juillet 2018

“on est presque à 100 inscrits sur le site \o/
et une première “mauvaise” critique, disant que mon prologue est “trop compliqué” x)
je sais pas si c’est un compliment ou une critique
– ben vue la critique complète, c’est bien une critique
par contre pour les 100 inscrits c’est chaud
vu que la correctrice n’a pas encore fini son boulot
– elle aura fini dans la semaine elle a dit
– ouais enfin à 3 inscrits
ça passera pas la semaine
– mais pour le truc de trop compliqué, honnêtement je le prends comme un compliment x)
c’est pas 50 shades of grey, harry potter ou hunger games ici !”

Si vous avez besoin d’un peu de melon pour une recette, servez-vous.

“ok bah je laisse le truc de Obsydienn en suspens d’ici là, je me sens vraiment pas de gérer ça tout seul.”

Je suis moins disponible par la suite, je ne réponds plus qu’aux urgences, surtout que je commence à avoir d’autres sons de cloche.

24 Juillet 2018

Je rappelle qu’il sait que je suis moins disponible pour tenir ma boite à flot, notamment à cause d’éléments dépendant directement de lui.

“je fais mon taf hein, ça n’a jamais changé
j’essaie juste de garder un toit sur ma tête
– alors super tu me rassures
j’ai pas besoin de plus
[…]
J’ai pas mal de retours positifs sur mon roman… MAIS PAS QUE.
J’ai eu des compliments sur le site, et sur comment fonctionne le système d’aventure. Je suis pas le seul à penser que tu es la meilleure.”

On revient sur la validation, dont je n’avais pas besoin puisque ce n’était pas mon premier contrat du style et que ça sert essentiellement à faire taire.

31 Juillet 2018

Alors qu’on évoque les difficultés de la boite, il m’indique avoir moins payé la correctrice que prévu (240 €, j’ignore si c’est le prix payé ou la remise faite) et me propose plusieurs mois d’avance; à ce jour, il n’a pas encore rémunéré Obsydienn pour les emoji, je décline.

“des fois j’ai l’impression que tu as vraiment pas envie que je t’aide x)
(je te charie, je te charie)
– c’est surtout que
tu paies ma boite
et pas moi directement
donc ça fait aucune différence pour moi dans la pratique
– je sais mais ça peut techniquement aider non ?
même pas un peu ?
– non du tout
– mais ce qui va dans taboite ne va pas dans ta poche ? d’aucune façon de près ou de loin ? c’est genre une entité cosmique d’une autre dimension qui n’a rien à voir avec toi ? (#jesuisnulencompta)
– je suis pas salariée de ma boite donc rien ne va dans ma poche
– faudrait que j’arrete de payer ta boite alors
vu que tu bosses gratos et que ce que je file ne va pas dans ta poche autant que jpaye plus :C
– comme ça je vire le seul employé que je vais peut être avoir ?
c’est un peu idiot comme logique
– je tente de faire de l’humour
fais un effort et rigole un peu”

Pour les gens dubitatifs, en cette période de Covid, je vous invite à essayer cet humour auprès des professionnels à deux doigts du dépôt de bilan.

Puis on reparle d’Obsydienn que je souhaite contacter pour un logo.

“Pour Obsydienn ça m’intéresserait si un de ces 4 tu lui parles, voir si tu peux me glisser (ou que jme glisse moi-même) dans la convers.
J’ai plus rien depuis la fois passé ou j’étais pas bien et j’ai pas su lui parler. j’ai hésiter à lui tel, mais j’ai préféré rien faire de peur de faire pire que mieux.
Je pourrais techniquement vous payer tous les deux jusqu’à septembre, tjs en espérant qu’en septembre l’argent tombe avec les ventes
– pour Obsydienn je croyais qu’on attendait Septembre pour tout lui payer d’un coup si c’est possible ?”

Je fais référence au début du mois où il avait demandé mon avis sur le sujet.

“l’idée c’était de mettre en suspens jusque septembre, pour payer tout d’un coup, je ne sais pas de quel chiffre on parle, ni de quel boulot, je suis completement perdu en ce qui la concerne. Je ne sais plus rien (je déconne pas je ne sais plus rien, tout ce que je me souviens c’était d’un deal de 100€ par mois mais j’ai jamais rien reçu donc… voilà).”

Là il reconnaît un deal à 100 € / mois et non plus 100 € / liste.

“le dernier message que j’ai eu d’elle c’est je cite “tu veux que je stoppe tout jusque septembre ? oO”. J’ai pas répondu.
Fin bref, jme disais que nous mettre tous les 3 dans le même panier pouvait aider pour nous promouvoir les uns les autres
– bah elle en est restée là en tout cas. pause jusqu’à septembre pour régler chacun en fonction du taf et des montants prévus
– Ce serait bien de tout clarifier et éventuellement repartir à 0 car moi en ce qui la concerne je ne sais plus ce qui est prévu. Quoi, comment, combien, etc etc.
– ok
– et pour ce qui est de mes finances comme je t’ai dis, j’ai 400€ dans un coin une fois que j’ai payé l’illustratrice (mais je vis un peu sur ces 400€ en attendant d’être payé fin aout). Donc je peux tenir 1 ou 2 mois pour payer toi et Obsydienn.

J’ai payé la correctrice ce que je lui devais (vu qu’elle attend depuis genre mars voilà c’est pas mal de poirotage…) et c’était moins que ce dont je me souvenais.
– ok”

Le premier ok c’est de la lassitude, le deuxième ok c’est moi qui process que c’est impossible par rapport àt ous les chiffres avancés jusque là et les bons de commande passés.

Son côté “Je ne sais plus ce qui est prévu”, c’est le repeat de ce qui s’est passé avec la bannière. Je suis toujours très claire concernant les limites de ce que j’accepte de faire en mode “tarif préférentiel”, et dans son cas, il s’agissait de 8 dessins par mois type “BD-Emoticônes” OU un dessin par mois du même type que sa photo de profil. Il s’était d’ailleurs engagé à verser ces 100€ mensuellement même si il n’avait pas de demande pendant un mois ou deux puisque la somme payée ne couvrait clairement pas le travail produit. 100€, c’est le tarif normal pour UN dessin type BD, pas 8.

Et là en gros je dois aller proposer à Obsydienn le deal qu’ils avaient déjà.

“Jt’avouerais même qu’en ce moment c’est pas super évident pour moi vu comment tu es pas dispo et pas loquace, mais je comprends et fait un effort car tout ceci le mérite (et tu as le droit de galérer et que des fois c’est pas facile de toute façon)”

Je rappelle donc que je galère essentiellement de son fait et qu’en étant mère, ça peut me coûter mon toit et la garde de mon enfant.
Heureusement, j’ai son autorisation par contre y’a un bonus culpabilisation.

“J’essaye d’être patient et d’accepter de lacher un peu prise, d’avancer un peu dans le noir sans être trop au clair de tous les détails de chaque petit machin, c’est pas simple pour moi mais bon, c’est la vie faut que j’apprenne à composer avec aussi”

“j’essaye d’être patient”
Il n’y a pas de patience à avoir.
J’ai tenu plus que mon rôle et je vois que tout est fait pour nous lâcher et ne pas nous payer autrement qu’au rabais et petit à petit je réalise ce qu’il se passe mais c’est moi qui appelle la patience de l’autre…

4 Août 2018

Là on est totalement dans le cas de la personne qui est responsable de la situation et propose une “solution” qui vient ajouter à son emprise (je précise qu’il sait que je ne peux pas emprunter puisque je n’ai pas de garants et ne suis pas salarié.e de ma boite).

“d’ici là bah je me répète plus jcrois que j’ai été assez clair 😛
– je sais que tu veux vocal mais en ce moment je bosse de 8h à facile 22 voire 23
c’est pas une question de s’adapter
c’est une question de possibilité
– tu me dis l’heure et le jour et le j’adapte, même si c’est genre 4h du matin
osef
– pour ça que je t’ai dit que quand je pourrai je t’appelerai ou jte préviendrai
– oki
– mais là j’ai déjà pas le temps de dormir
– faut penser à prendre soin de toi même si tu dois te tuer au boulot
les deux sont possibles
– pas en ce moment
– peut-être mais quand ce sera moins la guerre ça le sera, ne l’oublie pas, je te soupçonne d’avoir une tendance auto-destructrice par omission. Cad que tu es tellement focus sur un objectif (peut-être via une extreme fuite en avant) que tu te “complains” à ne pas prendre soins de toi en te surmenant et te débordant toute seule pour compenser quelque chose
en résumé vulgarisant grossièrement tu fais genre “oh bah zut, j’ai 36 projets/clients, me manque des sous du à tel ou tel truc, j’ai du coup pas ledroit de dormir pcq sinon jserais 20 000x trop en retard, et je le suis déjà 12 500x… c’est dommage dis donc !”
tu es presque trop passionnée, c’est rare, t’es la première que jvois dans le genre, car tu le fais avec une réelle bonne et vraie intention. C’est comme si ta gentillesse, ton empathie, ta bienveillance, était si grande que ça t’interdit d’en avoir pour toi”

Je rappelle et il le sait que je n’ai plus que lui en contrat.
Il vampirise mon temps et mon énergie pour un projet sur lequel j’ai déjà largement fait ma part parce qu’il sait que si je pars, je garde les dettes engendrées.

“ou alors j’ai juste un loyer à payer
et un enfant
– oui bien sur mais y a pas que ça
– et 16h de boulot par jour comme tous les entrepreneurs qui se lancent
– pareil, c’est vrai aussi, mais y a pas que ça
– bah y’a exactement que ça
– je ne pense pas, mais bon, jsuis pas là pour te dire qui tu es, je te dis comment je te vois
– je sais quand même à quoi ressemblent mes journées
– rhaaaa, t’as compris ce que je veux dire
fais pas genre
– bah non en fait
– je te dis simplement comment je te vois en ce moment
– tout le monde passe son temps à ça et c’est super chiant en fait parce que ça serait juste différent si je bossais en entreprise plutôt que chez moi alors que quitte à faire une diff, la logique voudrait qu’on me foute plus la paix en devant bosser de chez moi ^^’
– je suis pas sur de voir où tu veux en venir
– rien c’était juste un constat
jpasse en moyenne 1h16 par jour à avoir des gens qui me disent à quoi ressemblent mes journées ou à me parler de tout et de rien alors que personne le ferait si je bossais en entreprise sous prétexte que faudrait alors pas me faire chier dans mon boulot, je trouve ça très ironique et chiant à force c’est tout
ça me rappelle ma mère qui comme je suis derrière un pc estime que je bosse pas
– Oui je comprends. Et est-ce que cet agacement que tu ressens me concerne du coup ? (#parano)”

Je pense que le foutage de gueule est assez évident

On reparle plus tard autour d’un deal livre <-> chronique et des pratiques intéressantes.

“là pour 10 € j’ai une chroniqueuse littéraire qui fait la review et la poste sur AMAZON, LIVRADDICT, BABELIO et BOOKNODE
depuis le format numérique du roman
– t’entends quoi par “pour 10€” ?
– ben pour 10 €, c’est le tarif actuel moyen des chroniqueurs littéraires
textes de 300 mots minimum, optimisé pour le net
avec publication sur les plateformes et auprès de leur communauté
– et d’où vient où va cet argent, tu payes la personne comme si tu achetais un sandwich ?
et de quels types de chroniqueur on parle ? avec quelle visibilité ?
– chroniqueur littéraire; plateforme citées; parfois certains journeaux en plus
et oui comme toute prestation, tu paies la personne
comme pour la rédaction d’un communiqué de presse”

On ne s’attardera pas sur le concept de “je découvre qu’il faut payer les gens”.

11 Août 2018

Je prends la personne au mot sur sa proposition d’aide pour négocier une signature de contrat qui serait ensuite annulé afin de me permettre d’avoir un prêt pour compenser les dettes de l’entreprise.
Cela ne se fera pas même s’il donne son accord pour.

J’ai parallèlement débuté la livraison de mises à jour du site, y compris d’éléments ajoutés après le cahier des charges officiel.

26 Août 2018

Il avait rejeté l’idée des semaines auparavant…

1er Septembre 2018

Dans le cadre d’une discussion avc l’illustratrice :

“message envoyé sur un truc groupé, j’espère que j’ai pas dis de betise quand je disais que tu pouvais lui offrir un truc aussi
– ben jvoyais pas de quoi tu parlais
– le deal que tu avais à Obsydienn ne peut pas être transféré à elle ?
– quel deal ?
– le truc que tu avais fais avec le stage par ex, ou alors divers desseins/illustrations dont tu pourrais avoir pour des projets (site, livre, vidéo YT, etc)
mais manifestement j’ai mal compris oui
– bah j’ai proposé un stage à Obsydienn parce qu’elle avait pas le choix pour le CPAS
c’est tout
– ok donc tu n’as rien à proposer à l’illustratrice du coup ?
– bah jsuis déjà bien assez dans la merde comme ça, je vois pas trop ce que je pourrai lui proposer”

J’attire l’attention du “transféré”. On ne parle pas ici de filer un deal similaire à l’illustratrice, mais bien de me jeter et lui refiler ma place. Le tout, toujours sans être venu me reparler depuis Juillet…

6 Septembre 2018

Je rappelle à toute fin utile qu’il est censé avoir payé sa correctrice et avoir toujours de côté de quoi payer l’illustratrice; le reste est un mensuel qui correspond à son budget sans revenu issu des ventes…

9 Septembre 2018

Vous vous souvenez quand je vus ai dit que je me documentais plus sur son métier qu’ellui ?
Illustration avec une de mes tâches du jour :

Celle là, réellement je l’ai faite parce que j’avais moi-même des livres à publier donc ça m’entraînait.
J’ai finalement pu le publier officiellement le 13.

25 Septembre 2018

“j’ai pas du tout le temps et avec le stress et mon trouble de l’anxiété, c’est tout l’inverse pour moi, le vocal me pose un gros problème :/
– tu pourrais vraiment pas faire un petit effort pour moi stp ? Sans déconner j’apprécierais bcp :/

Si c’est vraiment pas possible te force pas et laisse tomber mais j’aimerais bien faire un petit point avec toi. Voir où on en est, ce qui va venir par la suite, etc etc.

Je vais bientôt commencer la finition du second livre, et je t’avouerais qui faudrait que l’argent commence à rentrer sinon je ne pourrais pas payer les gens (la correctrice et l’illustratrice ici) pour le chantier.”

Je ne sais pas par quoi commencer.
Demander de faire un effort sur un trouble connu dont on sait les répercutions et en sachant la vulnérabilité de ma situation.
Le fait de me faire incomber la responsabilité de pouvoir payer les gens pour le second tome alors que vraisemblablement personne n’a été payé pour le 1er (à part la correctrice à ses dires).

“j’ai vraiment pas la possibilité parce que j’ai autant besoin d’argent
et je dois encore faire la com’ autour de la sortie du livre qui était aujourd’hui
et j’ai blindé de truc en retard
jfais 80h hebdo, j’ai vraiment pas la possibilité de prendre du retard en ce moment
– jcomprends, je sais qu’en ce moment c’est un peu la merde pour toi. Ca presse pas tout de suite tout de suite, mais je suis un peu dans le flou (en partie pcq tu es blindé occupé mais je te blame pas, c’est pas ta faute).

Du coup stp, si tu peux faire à un moment un espece de petit explicatif sur ce que tu vas faire et quand, j’apprécierais, pcq ouai là je suis perdu (autisme, communication, tout ça). Ca devient nécessaire pour moi sinon jvais plus rien comprendre et jvais être mal.”

Là c’est la goutte d trop.
“En ce moment” c’est plusieurs semaines voire mois qui dépendent uniquement de lui.
“Un peu la merde” c’est deux vies en danger.
Et un trigger permanent et volontaire de mes atypies (et je rappelle qu’il m’a auto diag donc il sait parfaitement ce qu’il fait).

27 Septembre 2018

Après une série de messages audios du même acabit que ses derniers écrits.

4 Octobre 2018

Après avoir reçu un énorme lot d’audios

“…
– tu sais qu’à part me faire perdre un temps précieux, les … ça sert pas à grand chose ?
– Je ne sais plus comment te parler donc je met ca.
Et si ca te fait reagir je dirais que ce nest pas une perte de temps. En toute franchise.
– non c’est sûr, me faire perdre 1h parce que c’est l’impact que ça a sur ma concentration boulot, quand je fais 105h hebdo, c’est pas une perte
arrête de penser à ta pomme à un moment, si j’ai dit clairement que j’ai pas le temps c’est que je ne l’ai pas. j’ai toujours donné des nouvelles dès que j’en ai mais j’ai expliqué qu’en ce moment je peux pas faire autrement
me faire perdre volontairement du temps qui affecte tout le monde
ça ne sert personne
et si tu continues de ne pas vouloir le comprendre tant pis, tant que je n’ai pas le temps, je mets la conversation en sourdine, si c’est ce qu’il faut pour que je puisse avoir le peu de respect que je demande
– Tu sais tres bien que je pense pas a ma pomme comme tu dis. Et si tu ecoute mes messages audios tu en auras la confirmation. Et honnetement ce que tu me dis et fais me blesse enormement. Cest pas ce genre de collaboration que je veux.
– Tu te dis ce que tu veux pour être en accord avec toi même mais quand ça fait plus d’un mois que j’explique que j’ai besoin qu’on ne me dérange pas pour avancer et que je jongle avec tout le monde et que tu tiens un discours où toi seul fait des efforts et pas les autres, si, tu penses à ta pomme.

si ce n’est pas le genre de collaboration que tu veux parce que ça ne va pas dans ton sens, alors tant pis, mais je fais des efforts dans tous les sens et il y a un moment où ça n’est plus possible.

tu veux laisser tomber avec moi, vas-y, je préfère ça que quelqu’un pour qui je me mets en 4, je m’endette et qui derrière est incapable de juste respecter le peu que je demande en retour.

fin de la discussion, je ne repasserai pas ici avant d’avoir réellement le temps de le faire”

Précision : il n’a jamais lu ce dernier message.

Pourquoi donc ?
Parce qu’en parallèle, on avait lancé une discussion de groupe au sujet des goodies autour de son univers, pour apporter d’autres fonds, également pour aider les personnes toujours non rémunérées du projet.

Et au lieu d’en discuter avec moi, il décide de lâcher une bombe dans la discussion de groupe.
Littéralement insultant à l’encontre d’Obsydienn dont il se fout ouvertement de conseils sur l’édition alors que c’est aussi son métier (d’ailleurs elle monte une ME, soutenez là si vous le pouvez) il se permet ensuite d’agir comme si je ne lui avais jamais rien expliqué.
Lui (et sa moitié, j’ai aussi joué les conseillères matrimoniales si vous voulez tout savoir à ce stade) vont littéralement me dire que c’est plus clair quand je reformule alors que je copie/colle les mêmes propos.

Je vous laisse sur les derniers mots qu’on a échangés :

Je tiens à préciser qu’en amont, sentant venir la merde, je l’ai averti que toute diffamation, tout dénigrement, etc, conduirait à une plainte.

Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’entre temps j’ai longuement discuté avec Obsydienn, découvert qu’il mentait largement sur qui il payait ou non, sur qui ignorait l’autre et sur l’organisation volontaire d’une zizanie entre nous.

Il a tout fait pour que je n’embauche jamais Obsydienn et m’a tenue pour responsable auprès des autres de l’impossibilité de les payer pour le premier tome alors que pour moi, la question était réglée et que dans tous les cas, son engagement envers les autres était antérieur à mon arrivée dans l’équipe.

Je lui signifie donc la rupture du contrat pour faute mais mes emails sont filtrés.
J’en viens donc à adresser un courrier par voie postale avec accusé de réception pour obtenir mon du et demander le retrait immédiat des contenus sur lesquels mon entreprise a les droits.

Si vous pensez que le pire était derrière nous, il n’en est rien, bien au contraire…

Contribuez à bâtir la légende, partagez cette histoire !

13 Comments

  • Avatar

    Cassis

    05/04/2021 at 17:34

    Quelle histoire ! C’est triste et infernal !
    J’ai beaucoup réagi derrière mon écran. Les demandes contradictoires, ou qui débordent du cadre initial, la familiarité voire la grossièreté durant les échanges professionnels, les sollicitations incessantes, le jonglage hyper compliqué sur les finances, aucune vision globale et claire… J’aurais jamais pu bosser avec quelqu’un dans ces conditions.
    C’est dingue de voir à quel point tout a glissé comme ça. En tout cas, votre expérience est riche d’enseignements, même si c’est un maigre lot de consolation, j’imagine bien.
    Courage à vous, Julie, Obsydienn et les autres dans cette mission de réparation des torts.

    Répondre
    • Julie -Animithra- FERRIER

      Julie -Animithra- FERRIER

      05/04/2021 at 20:03

      Merci pour votre commentaire.
      Réellement à ce stade nous avons deux buts : rétablir la vérité parce que vous verrez dans la suite, il y a eu tout un tas de mensonges par dessus ça et effectivement informer, pour que personne ne revive cela dans son coin.

      Je songe sérieusement à créer une association ou en tout cas une structure qui permettrait aux neuroA d’avoir un accompagnement en tant qu’indés pour prévenir les risques, parce qu’avoir une écoute, un regard extérieur aurait pu changer des choses pour certaines personnes même si la précarité (économique, psychologique…) a joué son rôle.

      Répondre
  • Avatar

    Teddy

    05/04/2021 at 18:11

    Après avoir lu tout ceci j’ai contacté Obsy en mp ; déjà pour lui envoyer ( et de fait a la narratrice aussi ^^ ) une cargaison de câlins , d’amour et de bonnes z’ondes parce que …putain vous en avez besoin.

    Ensuite , je lui ai fait part de mon inquiétude quant au fait de ressentir une irrépressible envie de gifler avec un frigo chauffé a blanc l’immonde sac de pus qui vous a infligé ça . ( je suis rassurée , ce ressenti est normal apparemment).

    J’ai eu d’autres idées de sévices pour ce genre d’être ( humain? j’ai un doute ), a base de corps plus ou moins importants recouverts de verre pilé, clous rouillés et sida en poudre a insérer dans le fondement… Maiiiiiiis au vu de ce que j’ai lu, j’ai peur qu’il n’y trouve quelques plaisirs.

    Trêve de cornouilleries courage les filles, pour vous et les vôtres.

    Gloooaaaaaaaaare aux pucelles précieuses <3

    Répondre
    • Julie -Animithra- FERRIER

      Julie -Animithra- FERRIER

      05/04/2021 at 20:09

      Merci beaucoup pour les câlins et le soutien.

      Personnellement je continue de croire que la violence n’est pas la solution et peut être suis-je encore dans une forme de déni mais pour l’instant je me dis qu’il est possible que ça soit pathologique, incontrôlé.
      Mais j’ai du mal à concevoir qu’un être humain puisse être volontairement mauvais à ce point.

      Quoi qu’il en soit, on le verra dans la suite, le problème réside aussi dans la violence de l’appareil légal qui pose toujours problème aujourd’hui.

      Répondre
      • Avatar

        Teddy

        06/04/2021 at 14:09

        Mes ” menaces” étaient plus a visée humoristique ( je suis balèze mais la gifle avec un frigo n’est pas a ma portée 😉 ).

        Si cela a été perçu autrement, je m’en excuse, car ce n’était pas le but. J’ai elevé l’exagération et une forme d’humour douteux ( noir voire pourri selon les perceptions ^^ ) comme des mécanismes de protection du coup , c’est devenu un reflexe.

        Effectivement , la vraie violence, la véritable indécence se trouve dans l’appareil légal.

        Je ne peux que te soutenir, te souhaiter un repos plus que mérité après tout ce que vous avez toutes les deux traversé, te souhaiter de t’envelopper dans un coton tout doux le temps de te réparer.

        Coton, Flanelle et barbapapa ….. pleins de câlins.

        Répondre
  • Avatar

    Orpheo Nosaint

    05/04/2021 at 18:30

    Pour avoir vécu un peu l’histoire de l’intérieur, je me souviens de longues soirées vampirisées par téléphone pour raconter sa vie (rien à voir avec le boulot) où chaque tentative de raccrocher aboutissait à un échec. J’ai songé au fer trempé dans la colle, avec du verre pilé et du sable, j’ai songé l’épilation poil par poil à la pince à épiler ou à la cire chaude, j’ai même songé créer un cercle démoniaque pour l’y envoyer.. mais je pense que même l’enfer refuserait une telle offrande vérolées.

    Je suis tris et en colère pour toutes les deux, mais cet article permettra peut-être à d’autres de se rendre compte que vos deux boulots n’ont rien de simple du tout ! contrairement à la pensée commune.

    Courage !

    Répondre
    • Julie -Animithra- FERRIER

      Julie -Animithra- FERRIER

      05/04/2021 at 20:16

      Merci Ludo.
      Je crois qu’Obsydienn a eu le droit à des appels chaque fois que je n’étais pas disponible.
      Et j’avais été horrifié.e en apprenant qu’elle ne l’avait jamais ignoré.

      Vraiment tout ce que je “savais” d’elle c’était qu’elle bossait pas et ne lui répondait pas.

      Je me rappelle la première fois qu’on a vraiment discuté ensemble et que j’ai commencé à réaliser ce qu’il se passait…

      Je regrette juste de ne pas avoir réagi plus vite.
      Aujourd’hui je déculpabilise un peu car j’ai découvert des précédents mais je m’inquiète de savoir jusqu’où toutes ces pistes vont conduire, comme je m’inquiète de celles qui suivent aveuglément et qui ont pu faire preuve de violence quand on signalait les contrefaçons.

      Ce qu’il restera à la fin c’est ce souvenir d’être vu.e comme un vagin sur pattes et de l’entendre dire encore et encore qu’Harry Potter c’était de la merde et que sa saga c’était largement au dessus de tout ça.

      Quand j’ai un coup de mou je lis les commentaires sur ses tomes suivants qui signalent le niveau de langue et le chaos de la mise en page; fallait pas virer la personne en charge de ça au premier tome, c’était une reine et ça ne se retrouvera pas.

      Répondre
  • Avatar

    Queen_Gerbil

    05/04/2021 at 22:30

    C’est une sacrée traversée de l’enfer :/
    La personne ciblée dans l’article me fait penser au patron Joffrey dans le webcomic “Comme Convenu” de Laurel (https://commeconvenu.com/). C’est le même genre de récit: Laurel raconte de l’intérieur ce qu’elle a vécu au sein d’une start-up de jeux vidéo, et elle parle d’une ambiance générale délétère, avec des conditions de travail et de vie difficiles, et une pression énorme pour produire et être rentable.
    Comme dans “Comme Convenu”, je me suis posé des questions sur le personnage. On fait tous de la manipulation, on cherche tous à obtenir quelque chose de quelqu’un, mais le fait de causer en passant du tort à autrui est plus mystérieux pour moi (c’est mon éducation). Il y a des gens qui savent très bien ce qu’ils font, qu’ils soient des master mind de la manipulation ou qu’ils aient plutôt un instinct féroce de comment mettre les autres dans une situation pénible. Il y a aussi des gens qui ne se rendent pas compte du mal qu’ils font, que ce soit par ignorance des conventions saines ou par bêtise. Et bien sûr il y a toutes les nuances entre les deux: des gens qui font mal tantôt consciemment, tantôt inconsciemment…
    Mais fait exprès ou pas, quand on cause autant de tort à autant de personnes, il faut rendre des comptes!
    Beaucoup de courage!!

    Répondre
    • Julie -Animithra- FERRIER

      Julie -Animithra- FERRIER

      05/04/2021 at 23:11

      Ton avis me fait penser à un ensemble de vidéos de Clément Freze, MaxEstLa, etc, sur Bruno Charvet et sur la médiumnité en général.
      Clément Freze revenait sur le fait que lorsque l’on a affaire à des charlatans, on peut distinguer ceux qui le font sciemment de ceux qui se dupent eux-mêmes.
      Et il est vrai qu’ici, peut-être que c’est une forme de déni de ma part, peut-être pas, j’émets encore l’hypothèse que cette personne croit à l’ensemble de ce qu’elle raconte.
      Le souci c’est que, en dépit du fait que son point de vue puisse être authentique (ce qui devra faire l’objet d’une expertise), elle n’enlève rien aux dangers qui en découlent ni à des problématiques légales comme on en verra plus tard avec des entorses à des protocoles ou des personnes de loi qui enfreignent aussi la loi.

      Et de la probabilité qu’iel manipule tout le monde ou que le monde entier souffre de la même pathologie entraînant une déréalisation, je pense la première plus forte.
      Dans tous les cas, confronté.e à des preuves, je reconnaîtrais volontiers mes erreurs; pour l’instant à chaque accusation reçue (et nous le verrons dans les prochains articles), il n’y a rien eu de présenter, à part des menaces de poursuites qualifiant une tentative d’intimidation, par ailleurs.

      Répondre
  • Avatar

    Gaëlle

    06/04/2021 at 00:00

    Bonjour, je viens de lire votre récit hallucinant. L’emprise est réelle et quand on débute en tant qu’indépendant/entreprise (si j’ai bien compris votre statut, j’étais dans le même cas il y a peu et je saisis tout à fait les horaires impossibles, les demandes qu’on devrait refuser, la pression, la distinction difficile entre échange pro et perso, la précarité, etc. mais là c’est une autre dimension), on est particulièrement vulnérable et dans ce contexte on donne vraiment beaucoup de sa personne. En tout cas, je vous souhaite bon courage dans vos démarches et une pleine réussite pour la suite ! force à votre équipe

    Répondre

Laisser un commentaire

Reçois GRATUITEMENT mon guide "Storytelling Express"

%d blogueurs aiment cette page :