Méthodologie de l'étoile : le storytelling des partenariats

Méthodologie de l’étoile : le storytelling des partenariats

Un communiqué de presse pour parler de plusieurs projets ou une série d’articles invités ? Pensez 80/20 avec la méthodologie de l’étoile !


Les bulles de champagne qui pétillent dans votre coupe, un sourire radieux sur tous les visages : vous venez de nouer une série de nouveaux partenariats, vous ouvrir la perspective de nombreux projets et vous nagez en plein bonheur.

Du moins… jusqu’à ce que Jean-Mi Rabajoie ramène tout le monde sur terre avec une phrase balancée du ton morose qu’on lui connaît : “vous vous rendez compte comme on va galérer pour communiquer à ce sujet ?”.

Et le problème, c’est que pas grand monde ne lui donne tort à Jean-Mi.
Vos projets ne se ressemblent pas forcément, il n’est pas évident de trouver un angle d’approche commun et puis vos prospects ne sont pas exactement les mêmes alors on s’adresse au 2% commun ou on tente une communication large au risque de manquer LA personne qu’il nous faut ?

3 heures plus tard, Jean-Mi quitte le banquer le ventre plein laissant derrière lui une équipe soudainement blasée malgré sa victoire du jour et qui s’inquiète déjà trop de la suite.

Deux solutions s’offrent alors à tout ce beau monde : continuer à s’inquiéter et multiplier les approches et les prestataires et donc les coûts… ou opter pour la méthodologie de l’étoile.

La méthodologie de l’étoile, kézako ?

Le storytelling est une histoire de magie.
Les 3 actions à accomplir pour un storytelling efficient vous ont appris comment cette magie est en partie issue de la science et comment on peut en tirer profit; aujourd’hui nous allons nous en remettre à l’occulte grâce à… un pentagramme.

Ce que nous allons invoquer ensemble ?
L’esprit du rassemblement !
Ou plutôt LES esprits du rassemblement car si vous suivez cette méthode très simple vous n’allez pas seulement obtenir un communiqué de presse mutualisé mais une multitude de pistes pour des articles invités sur le site de chaque partenaire ou projet concerné !

Que vous faut-il pour accomplir ce rituel spécial :

  • du papier
  • votre stylo préféré (celui avec lequel vous avez signé votre dernier partenariat, votre premier contrat, celui qui vous inspire…)
  • des feutres ou crayons de couleur
  • un compas
  • une règle
  • la liste des partenaires/projets concernés (en vous incluant !)
  • la ou les valeurs portées par les partenariats/projets

Les projets que je vais utiliser pour illustrer la méthode :

  • MonJoliParfum.fr, le site d’une cliente qui vend principalement des flacons de parfums dans un conditionnement spécifique garantissant de passer en douane et effectue des ventes additionnelles sur des bijoux et accessoires.
    Valeurs : praticité, gain de temps
  • Zaynab-Styliste.com, la boutique d’une cliente qui fait de la haute-couture pour femmes musulmanes et possède un produit phare pour faciliter la vie des femmes qui concilient vie moderne et foi.
    Valeurs : praticité, gain de temps, humilité, respect
  • Bebitomate.fr, projet naissant autour du maté et de ses bienfaits.
    Valeurs : curiosité, partage
  • Kanika dans la cuisine de mamie“, un livre à la découverte de la culture africaine.
    Valeurs : curiosité, partage, transmission
  • Des histoires pour vendre, parce que promouvoir mon blog fait évidemment partie de mes intérêts !
    Valeurs : curiosité, rêve, partage

Comme vous pouvez le voir, de prime abord, difficile de se dire qu’on peut trouver plus d’une approche commune à tous ces projets.
Pourtant nous allons en dégager plusieurs, avec très peu d’efforts !

En voiture, Simone, allons rédiger nos premiers synopsis en quelques minutes seulement !

Méthodologie de l’étoile : dessiner une étoile, suivre des chemins, écrire des légendes.

Voilà à quoi ressemble actuellement le pentagramme qui va me servir à invoquer mes supers histoires :

Méthodologie de l'étoile : ma base
Méthodologie de l’étoile : ma base

Comme vous pouvez le voir, chaque pointe de l’étoile correspond à chaque projet que je veux évoquer.

Et maintenant je vais pouvoir écrire mes synopsis, soit en construisant un récit simple qui narre l’histoire d’une personne qui a vécu une série d’expériences positives (cercle qui entoure mon étoile), soit en multipliant les rebondissements, en enchaînant problèmes et solutions (l’étoile en elle-même).

Tourner en rond pour aller à l’essentiel !

Commençons par faire le tour de la question 😉

Méthodologie de l'étoile : exemple en tournant en rond
Méthodologie de l’étoile : exemple en tournant en rond

Je vais écrire un récit en partant de Mon Joli Parfum et en tournant dans le sens horaire.
Ce que je vais raconter est l’expérience positive que l’on voudrait faire vivre à n’importe qui se reconnaissant dans mon personnage.

Etape 1 : simplement vendre le premier partenaire.

Mon Joli Parfum vend des flacons qui passent facilement les douanes, du coup mon personnage sera Laura, une femme qui voyage beaucoup (je ne précise pas si c’est pour son travail ou pas, pour ne pas limiter mon audience).

Laura rentrait de son dernier voyage, ravie de n’avoir vécu aucune des habituelles mésaventures auxquelles elle avait eu droit maintes et maintes fois.

Il faut dire qu’elle n’avait rien laissé au hasard cette fois-ci !
Elle avait fait attention au moindre détail, à commencer par le choix des parfums qu’elle emporterait pour ne pas perdre du temps au contrôle douanier et se voir confisquer ses produits préférés !

Elle s’était spécifiquement fournie chez Mon Joli Parfum, une boutique en ligne qui vend des parfums avec un conditionnement au format mini, qui passe aisément la douane et tient dans la poche : encombrement minimal, gain de temps, un pur plaisir.

Laura nous embarque avec elle dans l’idée d’un voyage qu’elle aura assidûment préparé.
On peut décrire facilement le rôle du premier partenaire qui bénéfice d’une absence de contrainte narrative.

Maintenant on passe au deuxième partenaire et là attention, il faut jongler entre un fil conducteur ET le besoin de ne pas refermer la clientèle dans un avatar trop étroit !

Etape 2 : faire de l’exception la règle du récit

Zaynab-Styliste est une boutique qui s’adresse principalement aux femmes musulmanes.
Mais ici, rien ne me prouve que Laura est musulmane.
Et rien ne m’interdirait d’avoir à présenter plus tard dans mon histoire un partenariat avec une boucherie qui ne soit pas halal ou un bar qui vendrait notamment de l’alcool.

Il faut donc que je veille à présenter Laura comme une personne qui a besoin du produit d’une manière potentiellement ponctuelle.

Séjournant dans un pays musulman, Laura avait aussi du anticiper le besoin du respect des moeurs locales.

Hors de question, notamment, de sortir avec les cheveux découverts, une offense qui aurait pu lui causer de nombreux ennuis.

Sur la recommandation d’une amie, elle avait passé commande d’un hijcap auprès de Zaynab-Styliste.com, spécialiste de la mode hijabista.

A mi-chemin entre le hijab et une capuche, le hijcap répondait à toutes les exigences du premier et à la praticité d’emploi de la seconde, idéal quand on n’a pas forcément l’habitude de nouer et défaire fréquemment un foulard.

La présentation est fonctionnelle, le produit phare est présenté pour ce qu’il est : une solution pour répondre à des exigences religieuses et culturelles tout en étant pratique pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de porter un hijab, ce qui finalement est aussi vrai pour les nouvelles converties, les plus jeunes, etc.

Etape 3 : traduire les gains fonctionnels en apport de valeur et de confort.

Si vos souvenirs de la méthode SONCAS sont frais, vous devez vous rappeler que le nerf de la guerre en storytelling, ça reste la question de l’Argent.

On doit avoir la sensation qu’on réalise des économies, des bonnes affaires, encore plus quand on parle de plusieurs partenaires d’un coup.

Ici Laura a expliqué qu’elle a déjà gagné en temps à la douane, en temps avec le hijcap qui lui épargne de devoir s’y reprendre à plusieurs fois pour nouer un foulard, il est temps de valoriser ces économies par un moment de plaisir.

Finalement arrivée bien plus tôt qu’elle ne l’imaginait puisqu’elle avait pu passer la douane en toute quiétude et se couvrir en toute facilité, Laura avait pu s’adonner à quelque lèche-vitrine dans les diverses boutiques de l’aéroport.

Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant un salon de thé et café qui proposait… du maté !

Boisson typique de l’Amérique Latine, Laura avait eu le plaisir d’en découvrir les bienfaits grâce à Bebito Maté, un blog de niche spécialisé sur le sujet où un couple franco-chilien invite à la découverte de ce breuvage dont les célébrités – dont le footballeur Antoine Griezmann – avaient fait une première promotion en Europe.

J’ai fait entrer mon histoire au sujet du maté, grâce à l’économie de temps réalisée préalablement.
J’en profite pour glisser une information capitale sur un plan psychologique : une star du football aime le produit que je veux placer, ça me permet d’inclure les cibles secondaires dont les personnes sportives, les fans de foot et les hommes qui n’étaient pas mon cœur de cible.

Maintenant, voyons comment on passe d’une personne en plein périple gustatif dans un aéroport à un livre écrit pour permettre aux afro-descendants de découvrir la culture de leurs aïeux.

Etape 4 : penser aux traditions et aux valeurs portées dans votre récit !

Découvrir ses origines, c’est une histoire de transmission et de tradition, c’est une histoire de partage.
Bien-sûr, on pourrait spontanément inventer une raison de partager quelque chose avec un parfait inconnu.
Mais si vous listez préalablement vos projets avec les valeurs associées, votre fil conducteur sera naturellement apparent.

Laura se souvint d’une coutume qui accompagnait la consommation de maté : le devoir de partage.

Plutôt que de s’asseoir seule dans son coin, elle demanda à une mère et sa fille si elle pouvait partager leur table et respecter cette tradition à leurs côtés.

Elles échangèrent longuement autour de cette tradition puis la discussion s’orienta au sujet de leur voyage.

Laura découvrit, émerveillée, que mère et fille s’étaient décidées à venir découvrir la terre de leurs ancêtres après avoir goûté à un aperçu de leurs origines grâce à un livre singulier.

“Kanika dans la cuisine de mamie” avait été une superbe découverte qui avait permis à l’enfant d’avoir une héroïne à son image et à sa mère de démystifier la vie “au pays”.

Voilà qui est fait, on a repris la valeur commune et on a pu passer aisément du 3e au 4e partenaire.

Il ne reste plus qu’à gérer le dernier !

Etape 5 : conclure de la manière qui vous sied le mieux.

Pour cette étape cruciale, le problème n’est plus de savoir le comment (a priori à ce stade, vous avez compris comment on enchaîne) mais le “vers où ?”.

Parce que cette portion est la dernière pour boucler l’histoire, elle est celle qui pose la question de ce que vous voulez que votre audience fasse ensuite.

Est-ce que le but c’est que votre clientèle s’arrête sur le dernier partenaire ?
Est-ce que vous vendez un pack global ?
Est-ce que vous voulez qu’on suive tous les liens ?

Voyons très rapidement les 3 cas.

Je conclue et vous allez à la découverte de mon contenu final.

“Quelques jours plus tard, Laura était rentrée chez elle, la tête pleine de merveilleuses nouvelles expériences.

En prenant place à son bureau pour rédiger un compte-rendu de tout ce qu’elle avait découvert d’incroyable ces derniers jours, son navigateur lui proposera le dernier site qu’elle avait visité.

Des Histoires Pour Vendre.

Initialement elle avait découvert le site dans le cadre de son travail, son patron l’ayant chargée de rédiger un storytelling alors qu’elle ignorait comment faire, finalement les légendes écrites pour la clientèle du site lui avait apporté toutes les réponses à ses questions et ses problématiques habituelles de transport, voyage, loisirs…

Finalement, tout ce dont on a besoin dans la vie, c’est d’une bonne histoire.
Visitez https://deshistoirespourvendre.com et commentez vos plus beaux rêves !

Je conclue et je vends un pack.

L’histoire de Laura vous inspire ?
Saviez-vous qu’elle fait partie d’un ensemble d’histoires pour vendre ?

Comme Laura vous pourriez avoir votre propre histoire et bénéficier de nombreux produits et services !

Nous vous proposons notamment le pack “Comme Laura 2020” qui inclut :

– un parfum de votre choix de chez Mon Joli Parfum
– un hijcap de chez Zaynab-Styliste
– un pack calebasse + bombilla + Yerba maté de chez Bebito Maté
– un exemplaire de Kanika dans la cuisine de mamie
– une histoire pour vendre votre rêve !

Venez découvrir nos offres sur la page de notre projet !

NOTE : je ne formule jamais ici une offre irrésistible, je vous rappelle que c’est le boulot du copywriter et non du storyteller 😉

Je conclue et j’incite à visiter l’ensemble des sites des partenaires

L’histoire de Laura pourrait être votre histoire !

C’est, en réalité, l’histoire de toute personne qui découvre la légende derrière chaque produit ou service et qui prend le temps de visiter les sites dédiés.

Nous vous invitons d’ailleurs à découvrir tous les acteurs de cette merveilleuse histoire et à collectionner les codes spéciaux qui se cachent sur leurs sites !

Une fois vos 5 codes spéciaux en main, écrivez-nous pour bénéficier d’une offre exclusive !

Nous avons vu comment rédiger une histoire en tournant autour du pot de l’étoile, maintenant traçons l’étoile voulez-vous !

Et puis finalement, de branche en branche… tel Tarzan…

Bon, nul besoin de lianes pour cette deuxième façon de procéder.
Il s’agit seulement de choisir dans quel sens on veut partir.

Je vous propose quelques exemples très rapides de synopsis en fonction de quelques chemins possibles.

Du parfum au livre…

Méthodologie de l'étoile : exemple de branche en branche 1
Méthodologie de l’étoile : exemple de branche en branche 1

Etape 1 : notre personnage a envie de s’offrir un parfum original compatible avec son envie de collectionner des flacons particuliers et découvre MonJoliParfum et ses flacons millefiori.

Etape 2 : le caractère artisanal et le parfum aux effluves marines rappellent au personnage son dernier voyage au cours duquel il a découvert la yerba maté et l’incite à découvrir Bébito Maté, le site dédié à cette boisson.

Etape 3 : sur le site, le personnage se rend compte que de nombreux textes ont été rédigés par une personne gérant le blog Des Histoires Pour Vendre et y découvrir des récits variés autour de services ou produits.

Etape 4 : d’ailleurs, c’est ainsi que le personnage tombe sur la légende de Léa qui présente un burkini atypique de Zaynab Styliste.

Etape 5 : la légende de Léa pousse le personnage à se demander s’il existe des histoires avec des héroïnes afro-descendantes, ce qui lui vaut de découvrir Kanika.

Pour la conclusion, comme pour le modèle où l’on tourne en rond, on garde les 3 alternatives de découverte du partenaire final / achat / invitation à tout visiter.

Et réciproquement du livre au parfum…

Méthodologie de l’étoile : exemple de branche en branche 1

Etape 1 : le personnage est en train de recommander Kanika à des connaissances, en ventant les mérites de ce livre qui est une belle opportunité pour les enfants d’avoir une héroïne à leur image.

Etape 2 : le personnage demande à ses connaissances si elles connaissent une boutique où se procurer un hijab facile à utiliser par les plus jeunes et on lui recommande les hijcaps de chez Zaynab-Styliste.

Etape 3 : l’histoire de Wahiba et du hijcap retient l’attention du personnage qui décide de découvrir Des Histoires Pour Vendre, blog tenue par l’autrice du récit en question.

Etape 4 : dans un de ses articles, le blog présente l’histoire de Siouar, gérante de Bébito Maté, qui invite à découvrir les bienfaits du maté.

Etape 5 : le personnage découvre que la boutique bénéficie d’un dispositif pro petits créateurs et décide de découvrir MonJoliParfum qui en bénéfice également.

Manœuvrer du bout de la liane…

Méthodologie de l'étoile : exemple de branche en rond...
Méthodologie de l’étoile : exemple de branche en rond…

Etape 1 : le personnage cherche des storytellings desquels s’inspirer pour écrire sa propre histoire et vadrouille donc sur le blog Des Histoires Pour Vendre

Etape 2 : il y découvre l’histoire la légende de Léa et l’univers de Zaynab Styliste qui conçoit pour les femmes musulmanes.

Etape 3 : sur le site est recommandé un partenaire nommé Mon Joli Parfum qui propose également des foulards utilisables en hijab mais aussi divers accessoires, dont des produits pour enfant.

Etape 4 : cela rappelle au personnage qu’il vient de recevoir le livre “Kanika dans la cuisine de mamie” et lui donne envie de moments de partage en famille.

Etape 5 : cet appel au partage est similaire à celui qui accompagne traditionnellement la consommation de la yerba maté, une information à retrouver sur Bébito Maté.

Finalement, un exercice moins complexe qu’il n’y paraît.

La méthode semble souvent complexe de prime abord, surtout avec une présentation aussi longue mais vous verrez que petit à petit, à force de pratique, cela sera quasiment intuitif.

Prenez votre temps à la sauce 80/20 : 80% de l’énergie dépensée via cette méthode doit être consacrée au 20% préparatoires.
Prenez le temps de penser votre étoile quitte à indiquer sur les branches 1 mot-clé qui unit les 2 partenaires à ses extrémités et une source de questionnement/rebondissement sur les arcs de cercle.

De cette manière, vous gagnerez ensuite un temps précieux, quel que soit votre sens de lecture du pentagramme.

Et si vous avez bien aimé cette méthode pour générer rapidement des histoires autour de projets partenaires, vous aimerez sans doute aussi ma méthode de storytelling express !
Découvrez gratuitement mon guide consacré avec l’offre ci-dessous !

Contribuez à bâtir la légende, partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Reçois GRATUITEMENT mon guide "Storytelling Express"