Sabine et Lucette, une histoire de forces héritées.

Sabine et Lucette, une histoire de forces héritées.

Dernier texte du trio pour la collection qu’avait sorti Sezane, cette fois je vous raconte des boucles d’oreilles.

« Je n’y arriverai jamais », lâcha Mathilde avec désespoir.
« Je ne suis pas comme toi, je ne sais pas comment tu fais.
Moi je suis timide, je voudrais pouvoir oser, je voudrais avancer, je voudrais être comme toi… mais je suis moi… »

Laura lui adressa un sourire dans le miroir de la coiffeuse devant laquelle elle était installée.

« Un T-Shirt près du corps, un sous-pull blanc au col roulé pour renforcer ta silhouette, une veste et un pantalon motif carreau, tu es déjà à la mode de demain, tu anticipes toutes les tendances, tu es une femme moderne, avec du bon goût, tu ne parais pas timide, tu l’es parce que tu choisis de l’être. »

Elle ajouta avec plus de douceur : « Mais j’ai peut-être une solution pour t’aider… »

Elle rassembla la longue chevelure brune de Mathilde, attrapa du bout des doigts le stylo doré qu’elle portait toujours à la poche de sa chemise et fixa un chignon impeccable.

Elle ressortit ensuite deux mèches fines qu’elle boucla délicatement avant de les laisser retomber pour encadrer le visage de son amie.
Elle posa son doigt sous son menton pour l’inciter à redresser sa tête et sa posture.

« Et la touche finale…
Lesquelles préfères-tu ? »

Elle lui tendait deux paires de boucles d’oreilles.

« Sabine ou Lucette ?
Elles ont une histoire forte, choisis bien. »

Mathilde désigna une paire et Laura s’affaira à l’en parer.

« Sabine et Lucette étaient les prénoms de mes deux grands-mères.
Des femmes fortes, qui travaillaient aux champs, s’occupaient des gamins et de nous, les gamins de leurs gamins, des femmes d’un autre type d’affaires mais des femmes qui allaient de l’avant.
Comme toi tu vas aller de l’avant désormais.
C’est du dernier cri, alors ça va avec ta coiffure, ta tenue et ton avenir, à toi de jouer ! »

Dans le miroir, Mathilde hocha la tête puis se jeta un dernier regard dans le miroir ; demain lui appartenait.


La bague Napoléon et la collection “chambre 207” ne sont plus disponibles aujourd’hui mais tu peux découvrir Sezane et ses magnifiques bijoux par ici : https://www.sezane.com/fr/collection/bijoux

Tu cherches une autre manière de mettre en avant une bijouterie ou un bijou en particulier ?
Tu peux t’inspirer du “à propos” rédigé pour Insight Demoiselle ou bien de la légende écrite pour autour d’un bracelet dans un “journal de l’artisan itinérant” !

Contribuez à bâtir la légende, partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Reçois GRATUITEMENT mon guide "Storytelling Express"

%d blogueurs aiment cette page :