Yanice Lavibèl, positiveur de l'extrême

Yanice Lavibèl, positiveur de l’extrême

Parfois nos projets sont basés sur une expérience incroyable dont la narration suffit en termes de storytelling. Exemple avec cette portion de vie de Yanice Lavibèl.


« Je dois y arriver coûte que coûte, je dois y arriver, je peux le faire et je le ferai ! »
Ce cri, cette promesse à moi-même, cette certitude, c’est celle qui me permet de vous dire aujourd’hui, d’affirmer, de clamer haut et fort, qu’il ne faut jamais abandonner, quoi qu’il arrive, il y a un moyen de parvenir à vos fins.

Avant d’aller plus loin, je voudrais vous démontrer que je ne tiens pas ce discours, comme on en trouve dans divers discours de développement personnel ou jusque dans le livre « Le Secret », par hasard ; je le tiens parce que je l’ai personnellement vécu.

Imaginez-vous faire une chose d’apparence inoffensive comme vous accroupir, vous asseoir au fond d’un fauteuil bien moelleux ou simplement bâiller.
Pour moi, cette chose inoffensive, c’était un éternuement.
Simple, basique, naturel.
Mais pas inoffensif, loin de là, ce fut même le début d’une chute droit vers les enfers.

Le 21 décembre 2017, je me suis retrouvé paralysé par une hernie discale à cause d’un simple éternuement.
Et il m’a fallu 6 mois pour recommencer à marcher à peu près correctement !

Entre temps ?
Entre temps il y avait le rêve d’une vie.
Entre temps je devais chanter en première partie de Julien Clerc.

La date était fixée au 9 juin 2018.
Je devais y parvenir.
JE DEVAIS y parvenir !

Et je l’ai fait.
Pas par un miracle sorti de nul part, pas avec une dose de je-ne-sais quel médicament miraculeux qui m’aurait donné la force d’aller au bout de ce rêve.
Je l’ai fait parce que je l’ai voulu.
Je me suis répété à moi-même et à mon corps encore et encore et encore et toujours plus souvent que j’étais en mesure de le faire et que je devais marcher.

Ils ont tous du me prendre pour un fou.
Un homme qui avait déjà passé plus de 5 mois et demi à ne plus pouvoir marcher s’imaginait qu’en répétant encore et encore qu’il le pouvait serait capable d’aller à l’encontre des lois de la nature qui avaient décidé qu’il ne marcherait plus ? Quelle blague !

Et pourtant…
La veille du concert, au soir, j’avais eu une amélioration.
Et finalement, armé de béquilles, j’ai pu me présenter sur scène et concrétiser ce rêve !
Le lendemain j’étais de nouveau en vrac.

Mais le lendemain j’avais appris une leçon : à cœur vaillant, rien d’impossible.
Il ne me fallut qu’une dizaine de jours supplémentaires pour pouvoir remarcher, le sursaut de volonté y est sans doute pour beaucoup.

Et aujourd’hui ?
Aujourd’hui je veux vous apprendre à développer un esprit positif qui vous rendra capable de concrétiser tous vos rêves, à votre tour.

Peut-être que vous êtes à un tournant dans votre carrière et que vous n’êtes pas sûre d’être capable de saisir vos problèmes à bras-le-corps pour obtenir ce que vous voulez ?

Peut-être que vous avez la sensation que l’âge et le temps jouent contre vous et que vous ne pouvez plus en faire autant qu’auparavant ?

En tant qu’auteur du livre « 18 pensées positives à l’usage des Antillais », je veux vous dire que vous devez oser, au moins oser y croire.

Et parce que mon histoire m’a permis de me rendre compte de tout ce que l’on peut réaliser simplement en le voulant, je veux vous aider pour que vous en fassiez autant.

C’est pourquoi je veux vous inviter à découvrir mon projet de l’année : un blog pour que vous puissiez disposer d’innombrables astuces pour adopter une « positive attitude » durable comme la mienne et des formations pour un accompagnement plus efficace encore.

N’adhérez pas aux discours fatalistes qui vous disent que pour X raisons, c’est comme ça, on n’y peut rien !
Venez, au contraire, rejoindre les rangs de celles qui savent qu’en y croyant on peut tout accomplir !

Je suis Yanice Lavibèl, positiveur de l’extrême et votre partenaire vers un accomplissement personnel et un épanouissement de tous les jours !


Vous pouvez retrouver le livre de Yanice Lavibèl, « 18 pensées positives à l’usage des Antillais », sur Amazon.

Contribuez à bâtir la légende, partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Reçois GRATUITEMENT mon guide "Storytelling Express"