Faites-le choix du superbe, faites-le choix Saint Réol.

Faites-le choix du superbe, faites-le choix Saint Réol.

J’ai eu l’honneur et le plaisir d’écrire la légende autour d’un… champagne ! Voici cette singulière histoire…


Léa avait toujours été une fille de l’hiver.
Les flocons qui tombaient doucement, légers aux vents, avaient toujours eu un aspect féerique pour elle.
Nul ne fut alors étonné d’apprendre qu’elle se marierait en pleine saison des neiges et non sous le soleil estival, comme d’aucuns le ferait.

Après une cérémonie sobre, les invités étaient appelés à rejoindre le couple fraîchement marié dans un domaine loué pour l’occasion.
Derrière les jardins à la Le Nôtre, sublimés par l’immaculée poudreuse, ils trouvèrent un palais des glaces, reconverti en salle de réception.

De grandes nappes dorées ornaient les tables, soutenues par un délicat liseré argenté, lequel se faisait jumeau des ronds de serviette et de quelques articles placés çà et là sur les longues tablées.

En hommage aux symboles de saison, chaque place accueillait son invité d’une clémentine corse – reconnaissable à la présence de sa petite branche ornée d’une feuille encore fraîche – et d’un minéral éclatant, tantôt quartz rose, tantôt améthyste, reposant encore sur le socle calleux de la géode dont on l’avait extrait.

Tous prirent place, burent, mangèrent, discutèrent et finalement… dansèrent.

Le couple ouvrit le bal sur les quatre saisons de Vivaldi : finesse, robustesse, caractère…
Et lorsque prirent fin les premiers ébats musicaux, ils levèrent un verre à leur avenir mutuel, une coupe à leur vie future.

Tous crurent qu’ils allaient déguster un simple champagne mais ce qu’ils découvrirent était au-delà de ça, bien plus à l’image des présentes festivités.

Une robe or clair, un nez mélangeant fruits à noyau, agrumes et dimension minérale puis une bouche fort plaisante, une expression fruitée, une structure fine…
Et ce même caractère que ce monument de la musique classique qu’ils venaient d’entendre.

Ils ne buvaient pas un vulgaire champagne, ils fêtaient le premier jour de leur nouvelle vie avec un Saint Réol : le Brut Grand Cru.

Médaille d’or 90+ avec une note Gilbert & Gaillard de 90/100 en 2017, une composition à 75 % de Pinot Noir et 25 % de Chardonnay, le Saint Réol est l’évidence de vos célébrations.

Faites-le choix du superbe, faites-le choix Saint Réol.

L’alcool est dangereux pour la santé.
A consommer avec modération

Contribuez à bâtir la légende, partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Reçois GRATUITEMENT mon guide "Storytelling Express"